Étudiants stéphanois, des minis prix rien que pour vous sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Étudiants stéphanois, des minis prix rien que pour vous

Date : 13/03/2018
Partager

Il y a les études, le premier logement étudiant, peu de moyens pour s’équiper, et se faire de petits plaisirs. Parti de ce constat, le Secours populaire à ouvert une boutique à Tréfilerie, au cœur de l’université Jean-Monnet.

Des vêtements pour être au top de la mode même quand on pas les moyens de faire les magasins, une calculatrice de compet’, une couette à 4 euros, des livres, de la vaisselle, des ramettes de papier, des collants… C’est une petite boutique solidaire sympa qui a ouvert au cœur du bâtiment D de l’université Jean-Monnet. L’entrée est réservée aux étudiants détenteurs de leur carte magnétique. Une fois à l’étage, chaque mardi et jeudi, les jeunes peuvent trouver ici le nécessaire, ainsi qu’un comptoir ou on leur offre un café. Loukina Badier et Marie Gagnaire sont étudiantes en Histoire et bénévoles pour le Secours populaire.

Les étudiants au-dessous du seuil de pauvreté

Elles croisent dans cette boutique solidaire des jeunes qui, comme elles, n’ont que peu de revenus. « Un étudiant locataire a en moyenne 800 euros par mois pour vivre. Ils sont en dessous du seuil de pauvreté », développent Marie-José et Colette, retraitées dynamique et bénévoles. L’une d’elle ajoute : « On leur sélectionne des choses adaptées à leur âge et leurs centres d’intérêt ! ». Rien de vieillot ou abîmé. Les bénévoles veillent à faire plaisir aux étudiants. Loïc Kamden a été employé en service civique pour s’occuper de la boutique et pour gérer la communication. Étudiant à l’École des Mines, il reconnaît toutefois la difficulté de faire venir les étudiants dans ce bâtiment : « L’université est étalée sur de nombreux sites… C’est difficile de se faire connaître. Il faut du temps ».

L. J.

Antenne du Secours populaire

Université Jean-Monnet
Site Tréfilerie, bâtiment D

Horaires:
Tous les mardis de 10 heures à 14 heures
Tous les jeudis de midi à 16 heures

Photo 1 : Loukina Badier et Marie Gagnaire sont étudiantes en Histoire et bénévoles pour le Secours populaire

Photo 2: Les bénévoles du Secours populaire choisissent des pièces adaptées aux étudiants

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...