Espaly : une vingtaine de voitures dégradées sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Espaly : une vingtaine de voitures dégradées

Date : 12/05/2020
Partager

Vendredi dernier, au petit matin, deux jeunes Vellaves ont été interpellés après avoir dégradés une bonne vingtaine de véhicules "au hasard" et "sans aucune raison" à Espaly. 

Le 8 mai dernier à 6h, un équipage intervenait chez un carrossier d'Espaly après que la propriétaire venait de mettre en fuite plusieurs individus qui dégradaient des véhicules. Sur place les fonctionnaires constataient que d'autres véhicules stationnés sur la voie publique et à proximité du carrossier en question avaient également été visés par les mis en cause.

Il outrage les policier avant de s'enfuir

Un second équipage dépêché sur les lieux procédait au contrôle d'un individu suspect à l'angle du chemin Charles VII et de l'avenue paradis. Le signalement de cet individu pouvait correspondre à celui fourni par la victime.
C'est alors qu'un second individu se rapprochait du contrôle et très vite outrageait les policiers. Il prenait immédiatement la fuite était interpellé une première fois, réussissait à prendre la fuite puis était de nouveau et définitivement arrêté.

Alcoolisés, ils ont voulu récupérer des objets dans un véhicule en réparation

Les deux individus étaient présentés à l'OPJ (officier de police judiciaire) de permanence qui les plaçait en garde à vue. Entendu, le premier individu interpellé, un ponot de 21 ans reconnaissait juste avoir accompagné son ami, tous deux pris de boisson mais n'avoir commis aucun délit.
Le second mis en cause, domicilié, à Espaly et âgé de 22 ans reconnaissait les faits reprochés. Il indiquait aux enquêteurs qu'il avait voulu récupérer des objets dans son véhicule qui était en réparation à la carrosserie.

Des dégradations "au hasard" et quelques vols à la roulotte

Sur place ne trouvant pas sa voiture il se serait énervé et aurait au hasard dégradé des véhicules sans aucune raison. Au moins une vingtaine seraient concernés par des dégradations, certains ayant fait l'objet de vol roulotte. Ce principal mis en cause faisait profil bas et se disait dégoûté de son comportement.
Les deux individus étaient remis en liberté. Ils sont susceptibles d'être poursuivis pour vols et dégradations en réunion avec outrage et rébellion pour l'un d'eux.

L'enquête se poursuit avec notamment le recueil des plaintes des différentes victimes.

Reprise d'activité "normale" au commissariat

Notons enfin que le commissariat reprend progressivement depuis lundi une activité normale. Pour respecter la distanciation sociale et les règles sanitaires, deux personnes au plus pourront patienter à l'accueil.
Chaque personne devant se rendre au commissariat que ce soit pour déposer plainte, une main-courante, demander des renseignements ou pour répondre à une convocation, est invité à se munir d'un masque et d'un stylo. Pour les plaintes dites "simples" , sans auteur connu, il faut privilégier le dépôt de plainte en ligne.

 
Partager

Vous aimerez aussi