Entretien avec ce Ponot qui mixe en direct sur Fun radio sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Entretien avec ce Ponot qui mixe en direct sur Fun radio

Date : 10/05/2019 | Mise à jour : 10/05/2019 17:32
Partager

Il n'a que 23 ans et déjà, il mixe en direct pour près de 500 000 auditeurs. Entretien avec Enzo Di Biasio, un jeune ponot qui écrit son avenir au rythme des samples et sur les platines.

Invité par Bruno Guillon, qui anime depuis 2011 sur Fun Radio l'émission "Bruno dans la radio" (et depuis le février 2018, Les Z'amours sur France 2), le jeune vellave s'est rendu à Paris ce vendredi matin pour faire valloir son talent aux platines.

"Je suis encore souvent au Puy pour trouver l'inspiration"

Il faut dire qu'Enzo mixe depuis six ans et qu'il s'agit de son activité principale depuis deux ans maintenant. "La semaine, je suis dans mon studio à faire des musiques et préparer mes mixs, et le week-end je bouge un peu partout en France pour mixer et me produire", relate-t-il.
Une vie à cheval entre le Puy-en-Velay, où il a son studio, et la route des concerts. "Je suis encore souvent au Puy pour trouver l'inspiration", ajoute-t-il, 

"Des choses un peu plus anciennes aussi et que je modernise en y apportant ma griffe, ma couleur musicale"

Au rang de ses inspirations musicales, il cite avant tout Calvin Harris, mais aussi "des groupes folk des années 1970's ou 80's, comme Cheek ou James Brown. J'écoute beaucoup ce qu'ils font et j'utilise leurs procédés pour les mettre dans ma musique".
Des influences qui sont donc variées, et qui ne se cantonnent pas au monde de l'électro et du mix, mais aussi à des styles musicaux comme le disco ou la funk, "des choses un peu plus anciennes aussi et que je modernise en y apportant ma griffe, ma couleur musicale et c'est comme ça que j'aiu réussi un peu à me démarquer, me faire reconnaître".

  • Découvrez sa prestation sur les ondes de fun radio ce vendredi 10 mai en vidéo : 




"J'espère que ce mix sera un beau tremplin pour la suite"

Pas facile pour autant de se faire une place dans ce monde très concurentiel et tout n'a pas été aisé. "J'ai mis six ans à trouver mon son, ma teinte musicale, et je suis producteur, pas seulement DJ, ça m'a vraiment aidé à me développer, ça donne du prestige à mon côté DJ", explique-t-il.
Il a déjà sorti un single et un second est en préparation, pour le 31 mai. Certains de ses morceaux sont parfois diffusés sur les ondes, et le mix qu'il a réalisé ce vendredi matin pourrait être un bon boost pour sa carrière. "C'était la première fois que je mixais en direct sur une telle radio, j'espère que ce mix sera un beau tremplin pour la suite". 

"Je vais continuer à tourner en France et à long terme, l'objectif est de s'ouvrir sur l'international"

Au terme de sa prestation d'ailleurs, il avait déjà des retours "avec des demandes de booking et d'interviews donc c'est super encourageant". Durant ses 20 minutes à l'antenne, "j'ai joué du Daft Punk, mais aussi du Paul Johnson, avec get get down". Quant à la suite, "je vais continuer à tourner en France et à long terme, l'objectif est de s'ouvrir sur l'international".
Une route que d'autres ont déjà emprunté : rappelons en effet que la France est reconnue dans le monde de l'électro avec des stars comme David Guetta, Martin Solveig ou encore DJ Snake.


Maxime Pitavy





















 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire