Emploi : la frilosité des recruteurs s’estompe sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Emploi : la frilosité des recruteurs s’estompe

Date : 09/10/2020
Partager

Après une chute de quasiment la moitié des offres d’emploi sur les bassins du Puy et d’Yssingeaux pendant le confinement, la tendance est à la hausse depuis juin. Les agences Pôle emploi entendent fortement accompagner les recruteurs pour accélérer les recrutements.

Un jeu de chaises musicales vient d’avoir lieu à la direction de Pôle emploi en Haute-Loire. Christophe Erpelding a pris la direction du Pôle emploi du Puy-en-Velay depuis le 1er octobre 2020. Il vient de Monistrol Yssingeaux où il occupait cette même fonction. Son homologue, Patrick Vassal, qui était directeur au Puy-en-Velay, prend la direction du Pôle emploi de Monistrol Yssingeaux.
A cette occasion, ils ont listé leurs priorités : accélérer les recrutements, sécuriser les demandeurs d'emploi sur leurs droits et mieux accompagner les demandeurs d'emploi dans leurs parcours professionnels.

- Les métiers les plus recherchés sur Le Puy sont dans la santé, l’aide à la personne, le commerce et la vente à distance et les métiers du cuir.
- Les métiers les plus recherchés sur Monistrol Yssingeaux sont dans l’industrie agroalimentaire, les métiers du cuir et la plasturgie.

Accélérer les recrutements

Malgré la crise sanitaire actuelle, les besoins en recrutements sur les deux territoires restent à un niveau relativement élevé.
Sur les deux bassins, pendant le confinement, il y a eu une chute de quasiment la moitié des offres d’emploi déposées avec un cumul sur les deux bassins de 320 offres d’emploi en mars, 180 en avril et 270 en mai. Une reprise nette est observée ces derniers mois avec plus de 540 offres d’emploi en juin, 550 en juillet et 420 en août. La tendance reste à la hausse en septembre.
Les deux directeurs entendent fortement accompagner les recruteurs car « la situation actuelle est instable avec des risques de perte de marché ». Pour cela, 14 conseillers dédiés à la relation entreprise sont chargés de répondre rapidement aux attentes des entreprises en recherche de main d’œuvre. « En témoigne les délais de satisfaction des offres d’emploi qui est passé de 43 à 33 jours, remarquent les deux directeurs, ainsi que la satisfaction exprimée par les employeurs ayant fait appel à nos services s’élevant à plus de 73%, chiffre stable depuis l’année précédente ».

Sécuriser les demandeurs d'emploi sur leurs droits

Ces derniers mois, la situation économique s’est fortement dégradée du fait de la pandémie de Covid-19 et du confinement qui l’a accompagné entre la mi-mars et la mi-mai. « Notre objectif est que chaque nouveau demandeur d’emploi soit rassuré dès les premiers jours sur son indemnisation chômage afin qu’il puisse se consacrer immédiatement à son projet d’accès à l’emploi », indique les deux directeurs. Ainsi, 20 conseillers sont dédiés à l’indemnisation des droits dans les deux agences, au travers de différents canaux (téléphonique, mail, et visites). « Le taux de décroché des conseillers est très bon puisqu’il atteint les 93% », se félicitent les directeurs.

Mieux accompagner les demandeurs d'emploi dans leurs parcours professionnels

Les personnes en recherche d’emploi peuvent retrouver une activité dans le secteur qui est le leur mais un nombre d’entre eux décident également de se réorienter. « Nous nous appuyons sur notre connaissance du marché du travail local pour accompagner les demandeurs d’emploi à postuler sur des postes dans les domaines à fort potentiel », partagent les directeurs.
Par ailleurs, parce que l’employabilité des jeunes est fragilisée avec la crise, les deux agences de Haute-Loire comptent accompagner le dispositif « 1 jeune, 1 solution » en orientant leurs moyens humains sur ce public et en s’appuyant sur leur partenariat avec les missions locales. Objectif : une solution pour chaque jeune en recherche d’emploi ou de formation.

> Lire aussi : Une semaine pour décrocher un job en Haute-Loire (02/10/2020)

Le taux de chômage sur les bassins du Puy et d’Yssingeaux est actuellement de 6,1 % (Région : 6,8%, National : 7,6%).
Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A (sans aucun emploi) cumulé sur bassin du Puy-en-Velay et Monistrol Yssingeaux s’établit à 8 028 à fin août 2020, soit une augmentation relative sur un an de l’ordre de 7%. « C’est surtout l’effet de transferts de catégories d’inscriptions avec l'arrêt d’activités partielles sur les périodes de mars à juin 2020 », justifient les deux directeurs.


 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...