Des tags « pro-Dieudonné » sur la RN 88 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Des tags « pro-Dieudonné » sur la RN 88

Date : 09/01/2014 | Mise à jour : 09/01/2014 17:41
Partager

L'humoriste Dieudonné est visé par le gouvernement pour ses sketchs jugés antisémites. Alors qu'une décision de justice est attendue ce jeudi, des individus ont graffé des ponts surplombants la RN 88.

« 2014 Année de la Quenelle », « Une Quenelle pour Valls », plusieurs messages à la gloire de Dieudonné et à l'encontre du gouvernement ont fleuri sur les ponts qui enjambent la RN 88 entre Blavozy et le rond point de Lachamp, et même jusqu'à Saint-Maurice-de-Lignon, dans la nuit de mercredi à jeudi.
Cette action n'est pas anodine, la date non plus. Elle intervient le jour où la justice doit trancher pour savoir si Dieudonné peut ou non effectuer le premier spectacle de sa tournée, à Nantes, ce jeudi soir.




Pas de date en Haute-Loire

Avec cette mobilisation nocturne, quelques personnes ont certainement voulu faire part de leur soutien à Dieudonné dans son opposition avec les politiques. Pourtant la Haute-Loire n'est pas impactée par une éventuelle annulation de la venue de l'humoriste sur nos terres. Dieudonné ne montera pas sur les planches altiligériennes lors de sa tournée, mais il ne passera pas très loin. Il sera au Zénith de Saint-Etienne le 26 avril et au Zénith d'Auvergne à Clermont le 27 avril.
Du côté de la gendarmerie, on explique « qu'une procédure est en cours » concernant les tags effectués dans la nuit de mercredi à jeudi. Impossible d'en savoir plus pour l'instant...

Manuel Valls veut faire interdire les spectacles

Depuis quelques temps, l'homme fait « la Une » des média, dans la société il y a les « pro » et les « anti ». Dieudonné est engagé dans une lutte contre le gouvernement, les banquiers et les hommes de pouvoir, « les esclavagistes » comme il les appelle dans ses vidéos ; mais le conflit qui ne date pas d'hier est monté d'un cran ces derniers jours.
Le ministre de l'intérieur Manuel Valls a fait publier une circulaire « anti-Dieudonné » demandant aux préfets d'annuler les représentations de l'humoriste dans leur département. Plusieurs municipalités, de droite comme de gauche (Bordeaux, Nice, Lyon, Orléans, Caen, etc.) ont annulé ses représentations. L'humoriste/polémiste a répondu en attaquant Manuel Valls en justice pour diffamation.


« La quenelle » au cœur du conflit

Sur les écritures à la bombe sur la RN 88, il est question de « Quenelle ». Ce « symbole » au centre de cette affaire n'est autre que le geste fétiche du polémiste. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, il s'agit d'un bras d'honneur inversé que Dieudonné utilise depuis une dizaine d'années dans ses spectacles.
Qualifié de geste « anti-système » par l'humoriste lui-même, le gouvernement le voit comme un « salut Hitlérien inversé ». Notons que de nombreuses personnalités, de Tony Parker à Nicolas Anelka, ont déjà reproduit ce geste (la plupart s'en sont excusés, argumentant ne pas connaitre la portée du message).


A.P.

 
Partager

Vous aimerez aussi