Des sépultures médiévales découvertes place du Clauzel sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Des sépultures médiévales découvertes place du Clauzel

Date : 19/10/2020 | Mise à jour : 20/10/2020 11:53
Partager

Alors que des containers à ordure enterrés vont être construits sur la place du Clauzel au Puy-en-Velay, les archéologues de l'INRAP ont découvert 3 peut-être 4 squelettes appartenant au cimetière médiéval du site ce lundi 19 octobre 2020. Les têtes sont manquantes à cause de travaux précédents.

La datation ne peut être connue qu'au bout d'environ 9 mois, après analyse au carbone 14 à Lyon.

A chaque chantier, les archéologues en apprennent un peu plus sur ce lieu de sépulture du Moyen-Âge qui compte également quelques vestiges attestant d'une occupation gallo-romaine.
Selon les archéologues ayant travaillé sur le site précédemment (Esther Gatto, Elise Nectoux, Pierre Vallat et Jean-Louis Voruz), "cet ensemble funéraire existe depuis au moins le XIe siècle, date de la plus ancienne sépulture reconnue et aurait donc fonctionné pendant six siècles, servant en grande partie de sépulcre pour les pauvres de l’Hôtel-Dieu, mais peut-être pas exclusivement [...]
Les corps sont superposés, séparés de quelques dizaines de centimètres de terre généralement (20 à 30 cm environ) [...]
Les informations médicales, sur l’état de santé des défunts sont inexistantes, tout comme l’analyse des pathologies, qui aurait pu être extrêmement significative dans le cadre d’un cimetière hospitalier. Par ailleurs, les pratiques sépulcrales et l’organisation spatiale du cimetière ont pu être entrevues, mais pas de manière satisfaisante. [...]

En tout, on estime qu’environ 250 à 300 sépultures médiévales et modernes ont été détruites. Mais il reste encore des sépultures dans la partie sud, et probablement dans les couches inférieures."
> Voir leur compte-rendu intégral




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteN le 19 octobre 2020 - 21h20
Rien de nouveau tous le monde sait bien qu'il y avait un cimetière à ce niveau

Signaler un abus