Dernière ligne droite avant l'ouverture d'Alti Arena (VIDÉO) sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Dernière ligne droite avant l'ouverture d'Alti Arena (VIDÉO)

Date : 23/06/2020 | Mise à jour : 24/06/2020 07:21
Partager

Unique en Auvergne Rhône-Alpes, le parc de loisirs multi-activités d'intérieur ouvrira ce lundi 29 juin à 14h au Puy, après dix semaines de retard dans les travaux à cause de l'épidémie de Coronavirus.

De l'escalade ou du trampoline en réalité augmentée, des parcours ninja, des jeux de réalité virtuelle... Zoomdici vous avait déjà livré en exclusivité les clefs d'un complexe de 800 m² qui espère attirer 26 000 personnes dès la première année
Unique en Auvergne Rhône-Alpes, ce concept devait voir le jour mi-avril avec d'emblée quatre embauches. Elles ont bien été réalisées mais l'ouverture aura pris dix semaines de retard à cause de l'épidémie de coronavirus qui n'a pas permis le bon déroulement des travaux.
Ceux-ci sont désormais sur le point de s'achever, avec les derniers préparatifs et l'ultime mur d'escalade ludique sera installé jeudi. Les cinq salariés (ainsi qu'un saisonnier) finissent de se former cette semaine (logiciel de caisse, proposition commerciale, etc.) pour être tout à fait opérationnels lundi prochain, jour d'ouverture. Il ne reste plus qu'à attendre les touristes et les clients.

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

"Impatients de pouvoir ouvrir"

Si Fanny Pascal et Nicolas Tartiere, les porteurs de projet, n'ont pas pu ouvrir plus tôt, ils ont tout de même dû faire face à des charges fixes, sans bénéficier d'aucun mécanisme d'aide (la création d'activité ne peut pas, par définition, justifier une perte de chiffres d'affaires par rapport à l'exercice précédent). "On est vraiment impatients de pouvoir ouvrir", souffle Fanny, "et très enthousiastes aussi, même si on a une petite inquiétude car il s'agit d'un lieux fermé et on espère que le public n'aura aucune crainte".

Des mesures de sécurité qui vont au-delà du protocole sanitaire

Il ne devrait guère en avoir car la distanciation physique sera plus que respectée dans ce vaste espace qui prévoit, par exemple, pour les trampolines une personne tous les 10 m² (contre 4 m² selon le protocole Covid actuellement en place). Les normes de sécurité sont en fait plus strictes que les normes sanitaires. "On avait déjà prévu la distribution de gel hydroalcoolique à l'entrée et de désinfecter le matériel car pour toutes les activités, on touche la matière, que ce soient les prises d'escalade, les écrans tactiles, le bouton du parcours ninja, etc.", détaille-t-elle, "ou encore pour la réalité virtuelle, où l'intérieur du casque est doublé en cuir pour un nettoyage plus aisé. Même avant la crise sanitaire, il était prévu dans la procédure de les désinfecter entre chaque joueur donc au final, pour nous, ça ne change pas grand-chose".

Déjà des réservations de structures localisées hors du département

Difficile pour l'instant de savoir si les clients seront au rendez-vous mais le couple demeure optimiste : "on a beaucoup d'abonnés sur notre page facebook, mais aussi des demandes, pour des anniversaires par exemple. C'est nouveau et beaucoup sont curieux de venir découvrir". Au rang des réservations, les centres de loisirs se sont déjà positionnés pour cet été, avec parfois des structures localisées hors du département, ce qui conforte Fanny Pascal et Nicolas Tartiere dans leur ambition de proposer un service à la dimension de la grande région. 
Rappelons que leur étude de marché faisait état d'une zone de chalandise de 100 000 personnes. Une jauge qu'ils estiment pouvoir élargir car leur concept est unique et ils sont les seuls à proposer la plupart des activités évoquées. Des activités qu'on ne retrouve pas, par exemple, à Saint-Etienne, Lyon ou Clermont-Ferrand.

 

Infos pratiques

* Ouverture lundi 29 juin à 14h 
* Dans le dépôt de la Librairie Laïque (route de Montredon, au Puy-en-Velay), avec un parking gratuit attenant
* Un espace de 800 m² comprenant 16 lignes de grimpe, 400 m² de trampolines, un airbag de 25 m² pour s'essayer à des sauts périlleux de 2 mètres de haut, un parcours ninja, deux murs d'escalade et deux trampolines en réalité augmentée (unique en Auvergne Rhône-Alpes), un espace de 200 m² de réalité virtuelle à partir de 13 ans), deux salles de karaoké privatives...
* Capacité de 80 personnes en activité en simultané, et une cinquantaine dans l'espace snacking
* Ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 22h, et en afterwork les jeudi et vendredi. Ouvert tous les jours pendant les vacances scolaires.
* Page Facebook Alti Arena
* Tarifs :
- 11 € de l'heure pour l'escalade ou le trampoline en réalité augmentée
- 18 € pour 20 minutes de jeu en réalité virtuelle
- 6 € les 15 minutes pour l'escalade en réalité augmentée.



Maxime Pitavy







Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteJR le 24 juin 2020 - 10h09
On habite un département richement doté en sites naturels de qualité, et tout ce qu'on sait proposer aux jeunes ce sont des activités en milieu fermé avec «réalité augmentée ou réalité virtuelle ». Remarquez on est dans la continuité du confinement pendant lequel de nombreux jeunes ont passé tout leur temps devant une console de jeux. La nature s'effondre mais on conditionne les jeunes générations à ne pas s'en inquiéter. Finalement notre monde est bien organisé.

Signaler un abus