Dernier numéro de "Renouveau" et fin de mon43.fr ce jeudi sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Dernier numéro de "Renouveau" et fin de mon43.fr ce jeudi

Date : 16/09/2015 | Mise à jour : 24/09/2015 08:24
Partager

Le 3 760ème et dernier numéro de l'hebdomadaire Renouveau sort ce matin en kiosque... Fondé en 1927 par l'évêque du Puy de l'époque sous le titre L'Union, le journal est rebaptisé Renouveau à la Libération. En 2004, il est racheté par Lozère Nouvelle, du diocèse de Mende. En 2010, il sort une version web, qui deviendra mon43.fr.

La nouvelle a été rendue publique ce mercredi 16 septembre 2015 quand l'hebdomadaire départemental "Renouveau" a publié ses adieux à ses lecteurs sur son site Internet mon43.fr. Un bien triste moment pour la presse locale.

L'activité de l'hebdomadaire Renouveau et de son site mon43.fr cesse donc pour des raisons économiques. "Une étape difficile pour notre équipe, correspondants, abonnés et fidèles lecteurs mais, plus largement, un coup dur pour la famille de la presse locale", se désole l'équipe de notre confrère qui publie sa dernière édition ce jeudi 24 septembre 2015.

Un virage, mais pas de miracle

Depuis novembre 2012, l'hebdomadaire du groupe Lozère Nouvelle du diocèse de Mende (qui l'a racheté au diocèse du Puy en 2004 malgré les difficultés économiques) avait misé sur le développement de sa version web gratuite mon43.fr, anciennement nommée 43Chrono, tout en gardant ses dossiers les plus fouillés pour sa version papier.
Son réseau de correspondants très fournis sur le territoire de la Haute-Loire lui a permis de se positionner également sur l'info micro-locale.
Mais cette nouvelle orientation n'a pas suffi à enrayer la chute des ventes à l'unité (1€ le numéro chaque jeudi en kiosque et dans des présentoirs en grandes surfaces etc., sans compter les abonnements) qui touche tout le secteur de la presse papier dans le monde. Quant aux ressources apportées par les annonceurs à travers la publicité, elles n'ont pas permis de maintenir le navire à flot.

88 ans d'existence

Renouveau est né à la libération, le 27 août 1944, succédant à L'Union de la Haute-Loire, son ancêtre fondé en 1927 par l'évêque du Puy de l'époque, d'où son nom. Basé à l'origine sur la place du Clauzel au Puy-en-Velay, il est aujourd'hui situé rue Pierret, près de la place Michelet.

Toute l'équipe de Zoomdici.fr se joint à la déception de ses confrères.

Les dates marquantes

- 18 décembre 1927 : naissance de L'Union de la Haute-Loire.
- 27 août 1944 : parution du premier numéro de Renouveau, sur deux pages. La Une du journal consacre une large place à la Libération.
- 30 septembre 1962 : apparition de la couleur.
- 30 novembre 1969 : passage au format tabloïd.
- 30 septembre 1981 : introduction de la photocomposition.
- 9 novembre 1989 : apparition de la Publication assistée par ordinateur (PAO).
- 27 septembre 1996 : montage des pages entièrement à l'écran.
- 28 février 2003 : déménagement au 7, avenue Georges Clemenceau.
- 29 décembre 2004 : Renouveau est racheté par La Lozère Nouvelle, spécialiste de la presse hebdomadaire régionale en France. Tous deux forment désormais l'association CIVAP (Communiquer, informer et vivre au pays).
- 05 mars 2009 : Renouveau déménage rue Pierret
- 24 avril 2009 : formule 100 % couleur
- 19 février 2010 : lancement de 43chrono.fr
- 22 novembre 2012 : lancement de la nouvelle formule de Renouveau (nouveau look, nouveau format, nouvelle ligne, nouveau prix).
- 22 novembre 2012 : 43chrono.fr devient mon43.fr.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteeh le 24 septembre 2015 - 16h46
effectivement sauf erreur de ma part nous n'avons entendu ni maire ni député ni conseil général ni conseil régional......émettre ne serait-ce que le début d'un avis sur la question ; c'est triste cela prouve que tous ces gens s'en foutent.....

Signaler un abus

img_journalisteA le 24 septembre 2015 - 16h18
Je dépose volontairement une réaction sur Zoom car l'hommage que rend Zoom à Mon43 est honorable.J'appréciais de vous lire sur internet Mon43 tout comme Zoom car je n'ai pas les moyens d'acheter de journaux. Tout comme Zoom, vous étiez indépendant, honnête et vos articles étaient intéressants avec un esprit complémentaire à ceux de zoom. Courage pour voler vers d'autres cieux. Félicitations à ce que vous avez été.

Signaler un abus

img_journalisteC le 24 septembre 2015 - 09h06
Trop peu de bruit autour de cette fermeture ! La presse locale d'appauvri et c'est bien dommage. Mais surement pas pour tout le monde...

Signaler un abus