logo_zoom

Défi Respire : Zoom sur une étape altiligérienne

Date : 12/05/2017 | Mise à jour : 15/05/2017 09:06
Partager

Le Défi Respire, Courir contre la mucoviscidose, est entré en Haute-Loire le vendredi 12 mai, malgré la pluie et les orages rien n'a entaché la bonne humeur et la détermination de Brian Crebouw.

C'est d'abord le Pèlerin Fou - alias Serge Dubois - qui a accompagné Brian Crebouw dans la course qui l'a conduit au Bouchet-Saint-Nicolas pour cette 12ème étape du Défi Respire.
Après lui avoir remis un chèque de 200 euros au profit de son action,  il a passé le relais à Solènne, Benjamin et Pierre.
Il faut rappeler que Brian Crebouw est lui même atteint de la mucoviscidose et s'est lancé le défi de courir du sud au nord de la France, soit 1200 km, pour sensibiliser le public à cette pathologie encore mal connue, rencontrer les personnes atteintes et leurs familles et ainsi récolter des fonds pour les associations qui luttent contre la maladie (voir notre article du 12 mai).

Des courageux sur le bord du chemin

Ni le fort dénivelé de cette étape, ni la pluie, ni les orages, ni la grêle, n'ont arrêté Brian Crebouw dans sa course.
Avec lui, il y avait des courageux, à l'image de Solènne (31ans, Chadron) licenciée au Velay-athlétisme du Puy-en-Velay : « J'ai entendu parler du défi dans les médias et j'ai décidé de venir accueillir Brian dans le département.»
Tout comme Benjamin (32 ans, Landos), lui a « vu l'information sur Zoomdici.fr et j'ai souhaité soutenir Brian dans ses étapes altiligériennes.»
Puis il y a Pierre (38 ans, Pourrières dans le Var), qui a « rejoint l'aventure depuis une semaine. J'ai vu une photo de Brian où il courait seul et comme je suis en congés une semaine, j'ai spontanément décidé de l'accompagner.»

Une nuit de repos bien méritée

L'arrivée au Bouchet Saint Nicolas a eu lieu vers 15 heures ce vendredi, sous la pluie, mais avec un comité d'accueil chaleureux : la maire Josette Arnaud, les pompiers volontaires de Cayres (Brian Crebouw est lui-même pompier volontaire) et un large public composé notamment d'habitants de la commune.
L'échange s'est poursuivi à la salle polyvalente, autour d'un verre (et quelques gâteaux bienvenus), avec les enfants de l'école du Bouchet-Saint-Nicolas.
Après une nuit de repos dans le village à l'auberge de l'Arrestadou, la 13ème étape s'est élancée à 10 heures de la maison Salerette, ce samedi 13 mai, où une vingtaine de personnes et de nombreux enfants ont pris le départ avec les vélos électriques de la commune et les quatre rosalies.
Des courageux aussi sur l'étape, à l'image de Benjamin de Landos, fidèle au poste depuis la veille mais aussi Marie, 25 ans, de Solignac et son ami David, 29 ans, descendus d'Orléans.

Solidarité et sensibilisation à d'autres maladies

Ils sont venus soutenir Brian Crebouw et aussi défendre l'association AFCAVF (association française contre l'algie vasculaire de la face) un mal dont ils souffrent tous les deux. Pour sensibiliser eux aussi à la maladie, ils participent à une course par mois dans l'Hexagone.
La pluie est encore au rendez-vous, mais tout le monde a répondu présent pour accompagner le jeune homme et lui donner l'élan nécessaire pour rejoindre Siaugues-Sainte-Marie vers 15 heures.
Dimanche, l'étape 14 a emmené Brian Crebouw de la caserne des pompiers de Saint-Georges / Mazeyrat à Brioude, toujours soutenu par des collègues pompiers volontaires.
La course reste en Haute-Loire jusqu'à ce lundi 15 mai et le départ de Brioude, direction Issoire. Elle se poursuivra jusqu'au 10 juin vers Calais.
Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet du Défi Respire.


Nous avons demandé à Brian comment il se sentait après 13 jours de course :





Il nous a aussi laissé ce message :




À ce jour, et après 15 jours de course quotidienne, Brian Crebouw a déjà parcouru 400 km et a récolté plus de 12000 euros.
Aucun doute, la Haute-loire a répondu présente.

MG


 

Le départ du Bouchet Saint-Nicolas samedi matin :





 
Partager

Vous aimerez aussi

Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire