Déconfinement Acte 2 : les bars et restaurants ouverts à partir du 2 juin sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Déconfinement Acte 2 : les bars et restaurants ouverts à partir du 2 juin

Date : 28/05/2020 | Mise à jour : 30/05/2020 12:50
Partager

Le Premier ministre Edouard Philippe s'est exprimé ce jeudi pour exposer la deuxième phase du déconfinement. Principales annonces : la réouverture des bars et des restaurants, la fin de l'interdiction des déplacements de 100 km ou encore l'annulation de l'oral de français du bac.

Alors que l'épidémie perd chaque jour du terrain, le Gouvernement s'est exprimé, ce jeudi 28 mai 2020, à travers les voix du Premier ministre d'Edouard Philippe, du ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer et du ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, quant à la seconde phase du déconfinement. Edouard Philippe a commencé son allocution en faisant le bilan de l'évolution de l'épidémie. "Aujourd'hui, les indicateurs concernant la circulation du virus, la disponibilité des lits de réanimation et du nombre de tests sont au vert sauf dans le Val d'Oise et Mayotte, a-t-il assuré. Mais cela ne veut pas dire que le coronavirus a disparu. Le virus est encore présent à des degrés divers. Sa vitesse de propagation est néanmoins sous contrôle. Nous en sommes là où nous espérions nous retrouver à la fin du mois de mai. C'est une très bonne nouvelle, ceci grâce au fruit de votre labeur, de votre discipline et du respect des consignes".

"La liberté va devenir la règle et l'interdit, l'exception"

"Tous les départements vont bénéficier des mesures fortes de déconfinement, continue le Premier ministre. Sauf pour l'Ile-de-France, la Guyanne et Mayotte que nous devrons surveiller plus attentivement. En tous cas, au cours de cette phase 2 qui va s'étaler du 2 juin au 22 juin, la liberté va devenir la règle et l'interdit, l'exception." Ainsi la première mesure très attendue va concerner la réouverture le 2 juin des restaurants et des bars. "C'est un secteur capital pour l'économie, l'emploi et pour notre art de vivre. Compte tenu de la situation sanitaire, les restaurants, les bars et cafés pourront rouvrir à partir du 2 juin avec une restriction temporaire en zone orange." Malgré tout, certaines règles seront effectives. "Le port du masque sera rendu obligatoire pour le personnel et les clients lors des déplacements. Les tables pourront accueillir au maximum 10 personnes et la distance devra être au moins d'un mètre entre chaque table. Il sera interdit de consommer debout à l'intérieur des établissements ouverts même en zone verte". Les hébergements touristiques pourront aussi ouvrir à partir du 2 juin dans les zones vertes, donc en Haute-Loire.

Pas plus de 5 000 personnes dans un événement ouvert

Autres mesures fortes de l'acte 2 du déconfinement, les salles de sport et de spectacle, les parcs, les monuments et les musées, les gymnases, les salles de théâtre, les lacs, plans d'eau et plages ainsi que les piscines pourront rouvrir en zone verte le 2 juin et le 22 juin en zone orange. Les cinémas rouvriront à compter du 22 juin dans tous les départements. Par contre, le port du masque y sera obligatoire dans tous les cas. "Notre plus grand adversaire sont les plus grands rassemblements", a déploré Edouard Philippe. Il a ainsi évoqué une jauge maximale de 5000 personnes dans les lieux ouverts. "Dans les espaces couverts comme les salles de concerts, les exploitants devront garantir les règles d'usages suivant les capacités d'accueil." Quant aux discothèques, salles de jeux, stades et hippodromes, ils resteront pour l'instant fermés jusqu'au 22 juin. Les sports de contact et collectifs sont également interdits.

Abrogation de l'interdiction des 100 km

La limitation de 100 kilomètres en vigueur pour les déplacements sera levée à partir du 2 juin. "À compter de cette date, ce sera la fin de cette interdiction, a déclaré le Premier ministre. Mais il ne faudra pas non plus relâcher notre attention. Vous pouvez vous déplacer librement. Mais si vous avez la possibilité de différer un déplacement lointain, c'est plus raisonnable." Pour le dépassement des frontières en Europe, les restrictions seront reconduites jusqu'au 15 juin. Hors Union européenne, elles restent fermées de façon indéfinie.

L'oral de Français purement annulé

Toutes les écoles peuvent être ouvertes à partir du 2 juin. Néanmoins, la jauge maximale est fixée à 15 élèves. Pour ceux qui n'iraient pas ou ne pourraient y aller faute de place, Jean-Michel Blanquer a souhaité développer une action intitulée Sport, Santé, Culture et Civisme gérée par les communes. L'ensemble des collèges et lycées pourront aussi rouvrir. "Les collèges auront le droit d'accueillir les élèves de la 6ème à la 3ème en zone verte. En zone orange, les élèves de 5ème et 6ème et les lycéens qui sont dans un parcours professionnel seront prioritaires en zone orange. Par ailleurs, et pour toutes les zones, il n'y aura pas d'épreuve orale de bac de Français cette année pour les lycéens de première. Ils seront évalués en contrôle continu." Concernant les établissements des lycées généraux, technologiques et professionnels toujours en zone verte, ils pourront ouvrir sur "au moins un niveau", dixit Jean-Michel Blanquer, sans indiquer précisément comment et dans quelles conditions. En Haute-Loire, entre 90 et 100% des écoles sont actuellement ouvertes, plus que la moyenne nationale à 82,5%. Quant à la part d'élèves accueillis, le département se situe entre 30 et 40%, soit plus du double en général dans le pays.

L'application de pistage StopCovid

"L'acte 2 va entraîner une multiplication des interactions sociales, a souligné Edouard Philippe. Il peut arriver dans le métro ou le tramway d'être avec des gens qui ne nous connaissons pas, non plus leur état de santé. C'est la raison pour laquelle, en plus de la distanciation physique, nous avons voulu mettre à disposition l'application mobile StopCovid. Ce n'est pas une arme magique contre l'épidémie mais c'est un outil supplémentaire pour lutter plus efficacement. Nous avons pris toutes les garanties nécessaires, sous le contrôle du Parlement, pour que StopCovid respecte les données personnelles des utilisateurs. StopCovid ne vous géolocalisera jamais. Ces garanties ont conduit la commission de la CNIL a validé cette application à deux reprises. Elle permettra d'être alerté immédiatement si l'on se trouve à moins d'un mètre d'une personne malade." D'après Edouard Philippe, cet outil numérique sera disponible à partir du 2 juin.

Nicolas Defay




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteHC le 29 mai 2020 - 11h31
donc les Nuits de Saint Jacques auraient pu se dérouler.

Signaler un abus