Décès de Mgr Pierre Joatton, l'ancien évêque de Saint-Etienne sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Décès de Mgr Pierre Joatton, l'ancien évêque de Saint-Etienne

Date : 22/11/2013 | Mise à jour : 23/11/2013 20:29
Partager

Mgr Pierre Joatton, évêque émérite de Saint-Etienne, est décédé ce matin du vendredi 22 novembre 2013, à son domicile ligérien.

"L’émotion est grande dans le diocèse de Saint-Etienne d’autant que rien ne laissait prévoir un décès aussi rapide", explique un communiqué du diocèse de Saint-Etienne. "Mgr Dominique Lebrun a immédiatement informé sa famille, l’épiscopat, sa famille spirituelle du Prado et, bien sûr, l’ensemble du diocèse de Saint-Etienne."

Une veillée de prière aura lieu le mardi 26 novembre à 19h, à la cathédrale Saint-Charles en présence du corps de Mgr Pierre Joatton. Ses funérailles auront lieu le mercredi 27 novembre à 14h30 à la cathédrale Saint-Charles présidées par le Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon. Mgr Pierre Joatton sera inhumé au caveau des évêques, dans la crypte de la cathédrale.

Réaction de Bernard Bonne, président du conseil général de la Loire

"C’est avec tristesse que j’ai appris le décès de Monseigneur Pierre Joatton, ancien évêque de Saint-Etienne. Homme de bien et de dialogue, il était très impliqué dans la vie locale. Attachant, combattant infatigable de l’injustice, vivant simplement, nous perdons, aujourd’hui, un homme aux qualités humaines reconnues. Je souhaite donc lui rendre hommage."

Réaction de Gilles Artigues


"Je garderai le souvenir d'une personne de grande ouverture qui a eu à cœur de rassembler toutes les femmes et hommes de bonne volonté, dans son diocèse. Son dialogue avec les autres religions a permis de lever nombre de pesanteurs, dans le respect des croyances de chacun. Avant de m'investir en politique, j'ai milité dans des mouvements d'Eglise. Dans ce cadre, j'ai toujours eu des relations de confiance avec ce Prélat. C'est lui qui avait entre autres fortement encouragé la création de l'association "Jeunes pour une Foi" pour la promotion de la culture chrétienne. Il avait de plus une grande considération pour les élus de la République, conscient du rôle que nous avions à jouer au sein de notre société. J'avais été heureux de le revoir à l'occasion de la célébration du 40ème anniversaire du diocése de Saint Étienne, en 2011. Il n'avait rien perdu, malgré l'âge et la maladie, de sa Foi et de son humilité. J'exprime à sa famille et à la Communauté Catholique de Saint Etienne, mes condoléances attristées et je m'associerai aux hommages qui lui seront rendus dans les prochains jours."

Réaction de Michel Thiollière, maire Honoraire de Saint-­Etienne


"J’apprends avec tristesse le décès de Monseigneur Joatton. C’était un homme de foi, ouvert à tous, très intéressé par la vie de la Cité. J’entretenais avec lui des relations d’une grande cordialité. Nous échangions sur tous les sujets de la vie en société. Il gardait de la distance sur les vanités du monde et préférait les rencontres vraies pour venir en aide à ceux qui en avaient le plus besoin. Il aimait notre ville et son diocèse. Je garderai de lui l’image d’un homme bon et engagé dans la société."

Réaction de Gaël Perdriau, président du groupe municipal d’opposition "Union pour l’avenir des Stéphanois UDI-UMP-Non inscrits"


"C’est avec émotion et tristesse que nous apprenons aujourd’hui la disparition de Mgr Pierre Joatton à l’âge de 83 ans. Evêque de Saint-Etienne pendant près de 20 ans, de 1988 à 2006, Mgr Joatton a marqué notre ville par sa foi et son dévouement. Il fut un grand homme d’église et un humaniste engagé. Simple, accessible, « proche des petits et des pauvres » comme il se définissait luimême, il était soucieux de son prochain. Il avait toujours un mot et une pensée pour chacun. Il a consacré toute sa vie aux autres dans la plus grande humilité. Evêque émérite de Saint-Etienne depuis 2006, Mgr Joatton restera pour beaucoup l’homme qui a lancé de Montreynaud et de La Marandinière, au début des années 1990, la « pastorale des quartiers populaires ». Son message résonne encore aujourd’hui dans ces quartiers et dans notre ville. Avec mes collègues élus de l’opposition, nous adressons nos plus sincères condoléances à toute sa famille, ainsi qu’au diocèse de Saint-Etienne."

Réaction de Maurice Vincent


"J'ai appris avec beaucoup de tristesse le décès de Monseigneur Pierre Joatton, évêque de SaintÉtienne durant 18 ans. Il a marqué notre ville par sa disponibilité et son souci des autres, particulièrement les plus démunis. Investi dans des responsabilités nationales, il s'est engagé dans son sacerdoce sans jamais ménager ni sa peine, ni sa fatigue. Il a ainsi pleinement participé à la vie sociale de SaintÉtienne tout en contribuant à son rayonnement. Au nom des Stéphanois, j'adresse à sa famille et à la communauté chrétienne de Saint-Étienne mes plus sincères condoléances."

  • Mgr Pierre Joatton est né le 20 juillet 1930 à Lyon dans le quartier de la Croix Rousse dans une famille nombreuse, profondément chrétienne, de six enfants. Son père était professeur aux facultés catholiques de Lyon. Mgr Pierre Joatton aura une enfance profondément marquée par la vie religieuse et le scoutisme, il fera sa formation sacerdotale au séminaire du Prado à Lyon. Il a exercé plusieurs ministères dans le diocèse de Lyon et au service du Prado. Il sera vicaire général du Cardinal Decourtray avec qui il était lié par une amitié très profonde. C’est lui qui assumera la coordination de l’ensemble de l’accueil du Pape Jean Paul II en Octobre 1986 à Lyon et dans la région Centre-Est. Il est nommé évêque de Saint-Etienne par le Pape Jean Paul II au printemps 1988 après la démission de Mgr Paul Marie Rousset premier évêque du nouveau diocèse de Saint- Etienne en 1971. Il sera ordonné évêque au palais des sports de Saint-Etienne. Mgr Joatton connaissait bien la région de Saint-Etienne, et de la Loire. Il va se dépenser sans compter au service de ce diocèse. Il sera dans un premier temps assisté par le Père Jean Bérard vicaire général. Puis il appelle le Père Yves Raymond à ce poste et c’est avec lui et toute une équipe que des orientations pastorales du diocèse sont élaborées en 1996 et la création des paroisses nouvelles est promulguée en 1999 après trois années de préparation. Mgr Pierre Joatton était un homme discret, très proche des « petits » au sens de l’Evangile, il avait une grande attention aux personnes marquées par un handicap ou aux nombreuses personnes d’origine étrangère vivant sur le territoire ligérien. Son grand bonheur était de participer à la fête des peuples chaque année qui réunissait les communautés chrétiennes venues de nombreux pays et donnant à voir chez nous l’universalité de l’Eglise. Il avait su donner, grâce aux assemblées diocésaines, une dynamique synodale à la vie du diocèse. Il était très présent à la Pastorale des Quartiers populaires, ainsi qu’à tous les mouvements de l’Action Catholique en particulier de la Mission Ouvrière. Mgr Pierre Joatton était un homme d’intuition, murie et réfléchie dans le silence et la prière. Ses intuitions peuvent se vérifier, par le choix de ses collaborateurs, par ses lettres pastorales, par sa présence fidèle et attentive à tous les confirmands, (il tenait à célébrer lui-même toutes les confirmations), par une attention aux personnes appelées à un ministère, prêtres, diacres et laïcs en mission ecclésiale au sein des équipes pastorales, par un souci sans faille de la communion ecclésiale. Au sein de la conférence des évêques de France, il a été successivement président de la commission épiscopale de la pastorale des migrants, puis du comité épiscopal de la mission en monde ouvrier. Mgr Pierre Joatton a remis sa charge en 2006… il a accueilli avec une profonde joie son successeur Mgr Dominique Lebrun. Le Cardinal Barbarin l’a alors appelé au séminaire Saint Irénée de Lyon où il a mis son expérience au service des séminaristes. Après avoir vécu quelques années chez les Petites Sœurs des Pauvres à Lyon, il a souhaité revenir dans le diocèse de Saint-Etienne pour terminer sa vie dans la simplicité et l’humilité.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAnonyme le 23 novembre 2013 - 21h20
L'unanimité des hommages et leur tonalité d'une grande justesse quand on connaissait le Père Joatton font chaud au coeur. J'ajoute qu'il avait une formation de mécanicien auto (il aimait beaucoup parler mécanique...) Peu d'évêques ont cette base

Signaler un abus