Décentralisation des impôts : il n'a jamais été question d'accueil du public sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Décentralisation des impôts : il n'a jamais été question d'accueil du public

Date : 13/02/2020
Partager

Suite à la brève mise en ligne sur Zoomdici.fr le 6 février 2020 intitulé « Décentralisation des impôts : pas d'accueil du public » relatant le point de vue des syndicats des agents des impôts, la Direction départementale des finances publiques de Haute-Loire souhaite réagir. Voici son communiqué.

"Le comité de sélection interministériel a retenu la candidature de la ville du Puy-en-Velay pour accueillir un nouveau service de la Direction générale des finances publiques (DGFIP), parmi les 418 dossiers déposés par les collectivités candidates. 49 autres collectivités ont été également sélectionnées.

Ce choix répond à l'objectif de relocaliser dans un territoire rural une partie des services de la DGFiP actuellement situés en Île-de-France ou dans une grande métropole régionale. S'agissant de services nationaux ou de compétence géographique régionale, ils sont en charge de gestion administrative et ne sont pas en lien direct avec le public.

La perspective d'accueillir au Puy-en-Velay de nouveaux emplois est bien évidemment un atout pour le territoire grâce à l'installation de nouveaux agents et leur famille. L'accueil d'un nouveau service ouvrira également de nouvelles perspectives aux agents des finances publiques déjà présents sur le territoire ou souhaitant rejoindre la Haute-Loire.

D'autres arbitrages ministériels viendront à l'automne 2020 pour préciser le type de service ou de mission qui seront accueillis dans les 50 villes retenues, et déterminer le volume d'emploi implanté dans chaque ville.

Concernant l'accueil des usagers, la Direction départementale des finances publiques de Haute-Loire (DDFIP) rappelle que la DGFIP a pour objectif d'offrir plus de proximité en augmentant ses points de contact avec les usagers, toujours au sein des différentes implantations de services des finances publiques mais également dans les espaces France Services dont la DDFIP est désormais partenaire."

Effectivement, dans notre premier article à ce sujet, il était clair que ces services prochainement décentralisés ne seraient pas dédiés à l'accueil du public. Les syndicats se le sont fait confirmer et ont souhaité exposer leur point de vue.




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteA le 13 février 2020 - 11h51
Avec ces infos, il serait souhaitable que les collectivités locales ne se précipitent pas, sous couvert d'élections municipales prochaines, de dérouler le tapis rouge avec des investissements inadaptés .

Signaler un abus