De nouvelles rames de train décriées dans la Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

De nouvelles rames de train décriées dans la Loire

Date : 17/02/2016 | Mise à jour : 18/02/2016 11:29
Partager

Selon une association d'utilisateurs de la ligne Saint-Etienne Lyon, elles sont "inconfortables et peu pratiques."

"Des nouvelles rames de type RER". Voilà comment Mathieu Gouttefangeas, de l'Association de Défense des Usagers de la Ligne Saint-Etienne Lyon, décrit les nouveaux TER qui arrivent dans la Loire. Leur vrai nom, ce sont les Regio2N. Des trains de deux niveaux comportant 679 places assises et debout, "soit 30% de plus qu'un TER classique" selon la SNCF. Ces nouvelles rames ont fait leur apparition dans la Loire en décembre dernier. Elles roulent pour l'instant sur la ligne Lyon Perrache-Firminy, et à la marge sur la route Ambérieu-Lyon Part-Dieu-Saint-Etienne.

40 rames ont été commandées par la Région Rhône-Alpes Auvergne, pour un montant de 400 millions d'euros. La SNCF indique qu'à l'horizon 2017, elles devraient assurer l'ensemble du trafic de la ligne Saint-Etienne Lyon. Elles couvrent aussi d'autres lignes régionales chargées, comme Villefranche-Lyon-Vienne. Selon le dossier de presse présentant le déploiement de ces nouvelles rames, "le Regio2N répond à la double ambition d’augmenter la capacité de transport pour faire face à l’augmentation continue du trafic TER tout en offrant un haut niveau de confort et de services aux voyageurs". La fréquentation de la ligne Saint-Etienne Lyon a grimpé de 3,7% par rapport à la même période l'an passé.

Pour Mathieu Gouttefangeas de l'ADULST, ce matériel conçu par Bombardier transport (Nord) représente au contraire "une paupérisation de la ligne, les rames ne sont pas prévues pour que l'on puisse travailler, car il y a moins de tablettes relevables, et les sièges de type métro sont moins confortables".  Quant aux voyageurs à vélo, selon lui "ils ne bénéficient plus de points d'accrochage de leur cycle, avant il y en avait 10 par train". La SNCF précise que des espaces à vélos ont été aménagés.

Selon elle, ces nouveaux trains ont plusieurs avantages : "un éclairage homogène, une climatisation adaptée aux nombre de passagers, un meilleur accès pour les personnes à mobilité réduite, ils sont également plus économes en énergie, de l'ordre de -18% par passager". La mise en circulation des nouvelles rames s'échelonnera jusqu'à début 2017 sur le réseau TER. Dans la Loire, seule la ligne Saint-Etienne Lyon devrait être concernée. 

En amont, des travaux d'adaptation des quais ont été réalisés. A Saint-Etienne, 5 quais ont été repris. 65 gares de Rhône-Alpes ont été adaptées aux nouvelles rames, pour un montant d'environ 5 millions d'euros. 

Les rames actuelles seront transférées sur d'autres lignes TER moins fréquentées.

S. B.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistef le 22 février 2016 - 11h31
y a pas de mistere, pour augmenter la capacité il faut diminuer l'espace ... faut savoir ce que l'on veut. on peut pas tout avoir !!

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 19 février 2016 - 15h12
Qui a décidé d'acheter ces nouveaux trains inconfortables et où il a 3 sièges côte à côte, dont celui du milieu qui ne sert à rien car ces sièges sont trop étroits ? A moins qu'isl soient réservés aux des enfants de - de 5 ans ? Et si la SNCF demandait l'avis des voyageurs avant de faire ces achats ?

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 18 février 2016 - 18h11
Déployée sur l'axe Firminy-Lyon Pche ! Ah bon ??! Depuis 2 mois il n'y a qu'une rame qui circule et, par contre, tous les autres TER 2 étages ont été remplacés par des TER simple étage, certes confortables mais à la capacité totalement inadaptée aux heures de pointe. Résultat : si vous montez pour Lyon après Châteaucreux le matin ou pour Sainté après Oullins le soir, vous voyagerez debout...

Signaler un abus