De la pâte à tartiner Made in Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

De la pâte à tartiner Made in Loire

Date : 30/01/2019
Partager

A Civens, les 25 salariés de la PME Charles Chocolartisan fabriquent exclusivement de la pâte à tartiner. Avec un argument commercial majeur : 0% d’huile de palme, 100% de produits sains.

On ne peut que se lécher les babines en entrant dans l’antre de Charles Chocolartisan à Civens. Au menu, uniquement des pâtes à tartiner. Mais des pâtes à tartiner à toutes les sauces et pour tous les goûts. De la chocolat noisettes traditionnelle, mais aussi de la pâte à tartiner pétillante, au chocolat noir, à la châtaigne, aux éclats de caramel, à la crème de biscuit... Et même de la pâte à tartiner sans sucre, ou sans gluten ou sans lactose pour ne frustrer personne. Ici, on se veut l’antithèse de celui dont on ne prononce pas le nom, pas Voldemort mais le leader international de la pâte à tartiner. « Toutes nos pâtes à tartiner sont fabriqués à partir de produits sains et naturels. Et sans huile de palme », insiste ainsi Emmanuel Brajot, le responsable marketing de l’entreprise et collaborateur de la première heure de son fondateur, le chocolatier Roland Charles. Un positionnement atypique qui explique probablement le succès de la PME de Civens.

Croissance


Créée en 2009, à partir seulement du savoir-faire de Roland Charles, l’entreprise affiche désormais une belle croissance. Elle a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires d’1,5 million d’euros avec 25 salariés. Elle propose une douzaine de pâtes à tartiner différentes, sans compter les éditions en séries limitées. Elle a investi il y a quelques mois dans un magasin d’usine et un laboratoire de démonstration. « Nous pouvons désormais proposer de vrais ateliers cuisine à base de pâte à tartiner », se réjouit Emmanuel Brajot. C’est justement dans ce nouvel espace que l’équipe de Charles Chocolartisan compte accueillir les gourmands, les 2 et 3 février prochains, à l’occasion de la Chandeleur. L’année dernière, l’événement avait attiré plus de 1.700 personnes. Au programme : découverte des différentes étapes de la fabrication, immersion dans des plantations de cacaoyers en réalité virtuelle, atelier pâte à crêpes pour les enfants, et évidemment dégustation…

S. G. 

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...