Comment ces armoiries du Puy se sont retrouvées sur Netflix ? sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Comment ces armoiries du Puy se sont retrouvées sur Netflix ?

Date : 05/02/2018 | Mise à jour : 08/02/2018 16:19
Partager

C’est grâce à un de nos lecteurs que nous avons découvert cette histoire insolite. Alors que Laurent regarde une série sur Netflix (« Les Voyageurs du temps »), son œil aiguisé remarque un coussin imprimé où l’on peut voir les insignes des établissements Fournier Bastide du Puy-en-Velay.

En faisant une recherche sur infogreffe.fr, le site des tribunaux de commerce de France, nous découvrons que les établissements Fournier Bastide étaient situés route de Polignac, entre Le Puy-en-Velay et Espaly Saint-Marcel. Son activité était les commerces de gros alimentaires spécialisés divers.La société anonyme à conseil d'administration a été immatriculée le 31 octobre 1957 et radiée le 14 mai 1999.

Mais l'histoire de Fournier Bastide ne s'arrête pas en 1999

En cherchant sur societe.com, il s’avère que Fournier Bastide était devenu un établissement secondaire de l'entreprise Sabarot Wassner de Chaspuzac (spécialiste des légumes secs, céréales, graines, champignons, escargots et fruits rouges depuis 1819). Fournier Bastide aurait fermé le 20 décembre 2005.

Tel un agent du FBI des « Voyageurs du temps », nous poursuivons notre petite enquête en interrogeant la société Sabarot Wassner. C’est alors que les archives parlent : les établissements Fournier Bastide avaient pour activité principale la production, le négoce, le conditionnement et la distribution de légumes. Leur gamme de produits comprenait la lentille verte du Puy Appellation d'Origine Contrôlée (Lentille verte du Puy - "Ail d'Auvergne"), l’ail, l’échalote, l’oignon semence et consommation, les pommes de terre de semence, les légumes secs, les épices et aromates, y compris en agriculture biologique.

Des sacs en toile de lentilles aux armoiries Fournier Bastide

Daniel Wassner nous confirme alors que l’entreprise a été créé par Alexandre Fournier en 1957. Les deux fils, Paul et Jacques, ont géré l’entreprise jusqu’en 1999, puis elle a été reprise par les établissements Basmaison qui ont continué à commercialiser les lentilles vertes du Puy dans des sacs en toile avec les armoiries présentes sur le coussin.



L’entreprise Sabarot a racheté le fond de commerce en 2005. Elle a repris le matériel présent et les produits tels que les lentilles sous la marque Sabarot (voir les paquets de lentilles ci-contre) ainsi que les trois employés dont deux personnes qui travaillent encore chez Sabarot aujourd’hui.

Un clin d’œil bienvenu

Mais tout cela n’explique toujours pas pourquoi ces armoiries se sont retrouvées sur un coussin dans le décors d’une série télévisée canado-américaine.
Aucune idée du côté de Sabarot Wassner. Mais comme le visuel n’a pas été déposé, rien ne s’opposait à ce qu’il inspire un créateur de tissu d’ameublement. Les armoiries et le texte ont donc dû plaire à un créatif qui a décidé de les reporter sur un coussin. Coussin retrouvé sur ce site de vente en ligne, mais qui n’est plus disponible à la vente aujourd’hui. En tout cas, Sabarot Wassner n’est absolument dans un état d’esprit procédurier, au contraire, l’entreprise s’amuse et se réjouit de ce clin d’œil.

Annabel Walker





« Les Voyageurs du temps » est une série télévisée canado-américaine de science-fiction diffusée depuis octobre 2016 au Canada (« Travelers » de son nom d’origine) et depuis décembre 2016 ailleurs via Netflix. La série, qui s’adresse à un public de plus de 16 ans, suit un agent du FBI traquant quatre personnes qui semblent avoir soudainement changé de personnalité et fait une découverte inconcevable sur l’avenir de l’humanité.



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteD le 9 février 2018 - 09h35
Un pouf recouvert d'un tissu faisant la publicité d'un magasin de lentilles au Puy en velay. Photos de John un diplomate Anglais ami de Jules Dagnaud, en vacances dans une auberge du Zhejiang. Grâce à John nous savons qu' au 70 Rue Pannessac (aujourd'hui pâtisserie Cubizol) on vendait des lentilles en 1929. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1141673905846185&set=a.1141673885846187.1073741942.100000107607232&type=3&theater

Signaler un abus

img_journalistepE le 8 février 2018 - 20h21
Bonsoir Je viens de lire l'article , et j'ai tout de suite reconnu le coussin, car j'ai le même que j'ai acheté l'an passé dans un magasin de déco à Séville !!! Lors d'une ballade, j'ai vu le coussin en vitrine et j'ai reconnu le Puy En Velay !!! Alors je l'ai tout de suite acheté !!!

Signaler un abus