Classes à 37 à Monistrol : des courriers aux parents sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Classes à 37 à Monistrol : des courriers aux parents

Date : 11/02/2020 | Mise à jour : 11/02/2020 09:38
Partager

A Monistrol-sur-Loire, les parents d’élèves de seconde et première du lycée Léonard de Vinci vont recevoir des courriers des enseignants.

Depuis le 23 janvier 2020, les professeurs et les lycéens se mobilisent contre la suppression d’une centaine d’heures de cours à la rentrée prochaine. Une poignée d’heures leur a été rendue mais c’est dérisoire, selon eux. Ils invitent les parents à écrire au recteur, via le proviseur. Motifs : demander le maintien des deux classes vouées à être supprimées (entraînant des classes à 37 élèves à la rentrée d'après leurs calculs d'effectifs), mais aussi les dédoublements de classe en langues et en informatique, et le respect des horaires légaux dans les options.
Ce lundi soir, les professeurs ont confectionné les enveloppes. Ils se sont ensuite invités au pot du Conseil d'administration du lycée où "la dotation horaire gloable a été rejetée à une forte majorité". Ils manifesteront encore entre midi et deux mardi 18 février, jour du second conseil d’administration du lycée. Ils se réuniront en AG pour décider de la suite à donner au mouvement.

> La lettre type :
"M ou Mme ………………………         
Adresse :………………………………..                       
……………………………………………….                         
Le ………………………………
Monsieur Le Recteur de l’Académie de Clermont Ferrand
Monsieur le Proviseur du lycée Léonard de Vinci
Parent de l’élève………………………………………………….en classe de …………………………….au lycée Léonard de Vinci à Monistrol sur Loire je suis très inquiet(e) des conditions d’enseignement pour la rentrée 2020 2021 pour le lycée.
Pour la rentrée 2020 je vous demande, M Le Recteur, de revoir la dotation horaire afin :
- de maintenir la classe de première et de seconde que vous supprimez afin de revenir à un effectif raisonnable.
- de maintenir les horaires des textes officiels en ce qui concerne les options.
- de maintenir les dédoublements actuels.
Il sera impossible de traiter le programme du numérique à 36 élèves ou d’aller dans les labos de langues configurés à 24 élèves.
Nous demandons que les élèves puissent pratiquer les langues en groupes réduits. Comment s’améliorer en langue en classe entière ?
Je vous prie de croire, Monsieur le Recteur, Monsieur le Proviseur, en l'assurance de mes respectueuses salutations.
Signature …………………………."

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalister le 11 février 2020 - 17h30
paris et sa banlieue non que faire de la campagne

Signaler un abus

img_journalisteAL le 11 février 2020 - 16h25
Il est important que nos enfants soient scolarisés dans les meilleures conditions. Ce qui est en jeu c'est l'avenir de notre société. Il faut mettre le paquet sur l'école, sur l'instruction. L'instruction c'est quand même le B.A. BA ! Pourquoi sans cesse rogner sur le budget de l'éducation nationale ? Des classes à 35 en secondes comme dans les lycées au Puy c'est pas normal. Moi je suis pour plus de personnel auprès de nos enfants et moins au Sénat et à l'assemblée nationale

Signaler un abus

img_journalisteR le 11 février 2020 - 11h29
ben alors, aucun sympathisant de LREM pour défendre ces bonnes mesures ?

Signaler un abus