Clap de fin sur la saison sportive 2018 de Pierre Lemos sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Clap de fin sur la saison sportive 2018 de Pierre Lemos

Date : 23/11/2018 | Mise à jour : 30/11/2018 18:29
Partager

Vendredi dernier, soit le 23 novembre 2018, avait lieu la traditionnelle soirée de fin de saison du team Pierre Lemos Racing, l'occasion pour le pilote de remercier ceux qui s'investissent à ses côtés.

Pour remercier tous les partenaires, mais aussi tous les amis qui l'ont accompagné, aidé et soutenu durant toute la saison sportive, Pierre Lemos, pilote ponot, avait organisé, vendredi soir, une soirée empreinte de convivialité et de bonne humeur dans les locaux de l'un de ses principaux partenaires : A2G publicité au Puy-en-Velay, afin d'évoquer la saison 2018 et surtout les projets 2019. L'occasion pour Zoomd'ici de recueillir les impressions du pilote.

Un objectif de taille

Afin de boucler son budget le team prépare plusieurs évènements avec tout d'abord son traditionnel repas convivial à St-Julien-Chapteuil le 23 mars. Cette année encore, vous pourrez retrouver le team au circuit d'Issoire pour roulages et baptêmes. Pierre Lemos envisage même des nouveautés pour 2019.

Celui que l'on retrouve, depuis des années sur les rallyes et circuits, retraçait le bilan d'une saison sportive et solidaire réussie ! Le team, qui s'est étoffé cette année, envisage un projet d'envergure la saison prochaine, puisqu'il souhaite participer au Bol d'Or et s'aligner au départ d'une course inscrite au championnat du monde : les 8 H d'Oschersleben. "Je choisis le programme de la saison avec mes amis du team, cette année le choix est stratégique, nous voulons participer aux 8 H d'Oschersleben afin de nous donner une chance supplémentaire pour le Bol d'Or", confie le pilote ponot. En effet pour pouvoir participer au Bol d'or il ne suffit pas de s'engager, encore faut-il être qualifié !

Une saison de préparation  

L'année 2018 a permis au team Pierre Lemos Racing de s'entraîner et de se caler pour les échéances prévues la saison prochaine. Il faut que l'équipe soit aussi bien structurée que les teams professionnels auxquels elle devra faire face afin d'espérer pouvoir atteindre son objectif. "On sait tous qu'une course d'endurance se joue autant sur la piste que dans les stands. Il faut que tous les éléments soient réunis. Le droit à l'erreur n'est pas le bienvenu sur une épreuve difficile comme le Bol d'Or", raconte Pierre Lemos. "Cette année, nous avons étoffé l'équipe et il faut de la préparation afin que la trentaine de personne soit prête pour la course. La participation du team aux 12 H de Magny cours en 2018 était une préparation en situation réelle. La moto fraîchement reçue va être préparée pour la compétition par mon équipe de mécanos, ensuite les essais nous permettront de valider les réglages de la machine", rajoute-t-il.

Les ambitions sportives de la prochaine saison

La saison 2019 arrive à grands pas, avec de nouveaux challenges et de nouvelles ambitions, et la trêve hivernale va permettre à l'équipe de peaufiner sa préparation et sa performance. Le team reviendra, avec son trio de pilote : Pierre Lemos, Richard Montchalin et Sylvain Coulon au guidon d'une toute nouvelle Yamaha R1 et débutera la saison avec les 8 H d'Oschersleben. S'engager sur une course comme le bol d'Or n'est pas facile et l'aspect financier n'est pas le seul frein. L'organisation et la préparation en amont sont difficiles et demandent du temps. Pour augmenter ses chances de bons résultats, il faut que les pilotes parviennent à maintenir un niveau de performance sur la durée d'un relais. Une course de 24 h réclame une préparation physique, qu'il ne faut absolument pas négliger. Le pilote ponot nous explique : "Un Bol d'Or, ce n'est pas uniquement 24h de course avec 3 pilotes qui se relaient sur une machine. Chaque pilote doit être prêt à affronter des moments difficiles, physiquement et mentalement. Je m'entraîne tout au long de l'année pour afficher une forme optimale. Sur une moto, tous les muscles sont sollicités. Si on n'est pas prêt, les erreurs arrivent plus vite, les chronos sont moins bons et c'est toute l'équipe qui en pâtit ! Notre objectif 2019 est de participer à deux courses du championnat du monde et de les finir en se faisant plaisir tous ensemble."

Malgré un objectif élevé, le pilote n'oublie pas les autres

Même quand il n'est pas au guidon de sa moto, le pilote reste en pole position pour aider les enfants. Cette année encore, soutenu par son équipe, il a poursuivi les actions initiées depuis des années aux côtés de l'association " Sur les chemins de l'Espoir " en faveur des enfants atteints de maladies ou de handicaps. Ainsi, pour la troisième année consécutive, une journée de roulage et baptêmes moto a été organisée en août sur le CEERTA, circuit d'Issoire avec à la clef, cette fois, un beau chèque de 2340€ pour la petite Camille atteinte d'une maladie génétique très rare. Lorsqu'on lui demande la raison de cette aide, Pierre Lemos ne sait pas l'expliquer, mais n'envisage pas une saison sportive sans ce côté solidaire !

I.H

Retrouvez l'actualité du team sur son site

Qui sont-ils?


Richard Montchalin tient deux boulangeries à Monistrol et Yssingeaux
Sylvain Coulon est originaire du creusot en Saône-et-Loire c'est le vainqueur en catégorie 600 de la Roadster Cup en 2017

Pierre Lemos est un ponot employé au service des routes du Conseil départemental

Richard Montchalin organise un repas "Lasagnes" le 16 février à Monistrol. Infos et réservations au 06 86 68 07 81

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire