Chadrac : 300 personnes pour la liste de Corinne Bringer sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Chadrac : 300 personnes pour la liste de Corinne Bringer

Date : 29/01/2020 | Mise à jour : 29/01/2020 17:53
Partager

On y retrouve une étudiante, des retraités, des cadres, un agent territorial, un artisan ou encore une infirmière... Si le programme ne sera dévoilé que début mars, la liste est bouclée et elle se veut constituée à parité de femmes et d’hommes d’horizons différents.

Il est encore trop tôt pour dévoiler un programme mais Corinne Bringer a d'ores et déjà présenté sa liste devant environ 300 personnes jeudi dernier à la MPT (Maison Pour Tous) de Chadrac.
"C'est avant tout un temps d'échange, une première étape dans l'aventure", nous confie Corinne Bringer, "on veut rencontrer les habitants d'abord, qu'ils mettent des visages sur des noms pour pouvoir se connaître et se reconnaître". Des rencontres qui devraient "permettre d'ajuster, en partie, un programme dont les lignes directrices sont déjà bien établies". Une ou deux réunions publiques devraient être organisées plus tard dans la campagne pour présenter en détail le projet.

Pour l'instant (seulement), une seule liste à Chadrac

Elle avait déjà annoncé sa candidature par voie postale le week-end des 11 et 12 janvier, cette fois, celle qui est conseillère départementale sur le canton le Puy 2, en binôme avec Jean-Paul Vigouroux (maire de Polignac),mais également chargée de mission à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a dévoilé sa liste pour cette campagne des municipales.
Une campagne où, pour l'instant à Chadrac, personne ne s'est encore présenté en face, le maire (PS) sortant Gérard Convert, après 30 ans à la tête de la mairie, ne se représentera pas mais un membre de la majorité devrait bien défendre son mandat.

"Des expériences et des compétences qui peuvent nous être utiles pour le développement de la commune"

C'est une liste qui se veut "sans étiquette avec des sensibilités différentes, mais un état d'esprit commun et ouvert", précise Corinne Bringer, qui va mener cette liste pour les municipales. Une liste qui se veut également représentative de la diversité de la population locale, avec une parité hommes/femmes et à la fois une étudiante, des retraités, des cadres, un agent territorial, un artisan ou encore une infirmière.
Des personnes qui ont acquis "des expériences et des compétences au cours de leur parcours professionnel et personnel et qui peuvent nous être utiles pour le développement de la commune", ajoute-t-elle. Si on ne retrouve (logiquement) personne de la majorité précédente, il y a quatre élus d'opposition présents.

Le détail de la liste

Elle présente une liste sans étiquette comprenant des personnalités de tous bords politiques, de droite comme de gauche, avec également des écologistes. Elle est constituée à parité de femmes et d’hommes d’horizons différents, "décidés à mettre leur expérience et leur engagement au service de notre commune", précise la tête de liste.
On y retrouve (par ordre alphabétique) Franck Allègre, président du club de foot de l'AS Chadrac ; Nathalie Anglade, conseillère de vente ; Céline Bernard, référente technique ; Christophe Cellier, plâtrier peintre ; Suzanne Coze, retraitée ; Serge Defix, cadre bancaire ; Hélène de Almeida, infirmière ; Frédéric Eyraud, formateur contrôleur ; David Fargette, architecte ; Loïc Joussouys, agent territorial ; Martine Jouve, commerçante ; Nicole Levet, retraitée ; Nelly Leveque, assistante de direction ; Jennifer Mahieu-Vaille, sans profession ; Béatrice Mosnier, conseillère clientèle agence de voyage ; Mathilde Mouchon, étudiante ; Frédéric Menini, cuisinier à l'hôpital du Puy ; Jean-Paul Nicolas, retraité ; Dominique Rocher, aide-soignant ; Nicolas Terrasse, architecte ; Marie Vernaudon, cadre de santé ; José Vigouroux, retraité.

"Bien connaître les différents dispositifs nécessaires à la défense des intérêts de notre commune"

Née au Puy-en-Velay, Corinne Bringer a 46 ans et demeure à Chadrac depuis 18 ans. Elle est mariée et mère de deux enfants. Proche de Laurent Wauquiez et chargée de mission à la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
"Au sein du conseil départemental, je suis en charge de la commission culture, éducation, jeunesse, sport et numérique", explique-t-elle, "ce mandat m’a permis d’acquérir une certaine expérience et de bien connaître les différents dispositifs nécessaires à la défense des intérêts de notre commune".


Maxime Pitavy




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteM le 31 janvier 2020 - 11h44
le seul résultat qui compte c'est celui des urnes et pas la présence en meetings restez zen et modestes

Signaler un abus

img_journalisted le 30 janvier 2020 - 20h24
President d'un club de foot, ce n'est pas une profession. Cela ne donne pas les qualités nécessaires à gérer les affaires communales. Bien dommage

Signaler un abus