Ce cultivateur du Monastier qui a survécu à Verdun sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Ce cultivateur du Monastier qui a survécu à Verdun

Date : 09/11/2018
Partager

À l'occasion des commémorations du centenaire de la fin de la Grande Guerre, une famille du Monastier-sur-Gazeille nous a fait parvenir la biographie de son aïeul, Poilu de 14-18.

C'est Alice Roure de Chadrac, aujourd'hui grand-mère, qui raconte par le biaise de son petit-fils Enzo Lavastre.

"Mon grand-père, Jacques Eymard, dit « Jacques le chantaïre », est né le 21 juillet 1898 à Coumarcés, sur la commune de Saint-Martin de Fugères en Haute-Loire. C'est le fils de Pierre Eymard et de Véronique Malartre.

Jacques a été engagé en mars 1916, à l’âge de 19 ans, au 86ème régiment d’infanterie du Puy. Il a combattu à Verdun et a été libéré après la signature de l’armistice.

Jacques a vécu à Granegoules, sur la commune du Monastier-sur-Gazeille, où il était cultivateur. À sa retraite, il est venu s’installer dans la ville du Monastier. Il est mort en mars 1981, à 82 ans, au Monastier, et durant toute sa vie il a constamment aidé les autres. Il était aimé de tous par les habitants du Monastier et ses environs.

En plus de son travail d’agriculteur, il a travaillé à la construction de la Transcevenol, entre autres le viaduc de la Recoumène et des Badioux.

Après sa mort, il a obtenu le diplôme d’honneur de porte drapeau à titre posthume. Ce diplôme fut délibéré par le secrétaire aux anciens combattants, Maurice Plantier."




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistea le 10 novembre 2018 - 17h15
C'est bien de ne pas oublier ces poilus, mais combien dans notre département entre autres, sont morts au combat, d'autres n'ont pu être localisés ensevelis par les obus (c'est le cas de mon arrière grand-oncle disparu dans les Dardanelles) certains en sont tout de même revenus, meurtris, cassés, et les plus valides (le cas de mon grand-père ) ont repris les habitudes à la ferme ou ailleurs. Je ne parle pas de la Légion d'Honneur attribuée à certains qui n'avaient jamais touché un fusil....

Signaler un abus

img_journalisteeb le 9 novembre 2018 - 16h30
Pour ne pas oublier tous ces héros dont ceux tombés pour la France, vous pouvez déposer des informations et photos sur le site: http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/index.php

Signaler un abus