Ce Ponot devenu une pointure dans le monde du rap sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Ce Ponot devenu une pointure dans le monde du rap

Date : 15/05/2018 | Mise à jour : 24/05/2018 14:18
Partager

Après Les Ovnis de l’électro, Les Ovnis de la pop, voici Les Ovnis du rap. Et son auteur n’est autre que le Ponot Antoine Laurent. Cet ancien journaliste de Zoomdici.fr fait carrière dans le monde du hip-hop à Paris.

En 2009, trois lycéens ponots montent « SURL », un magazine web dédié au hip-hop. La reconnaissance ne se fait pas attendre pour Thomas Bringold, Joackim Le Goff et Antoine Laurent. En 2013, ce-dernier se retrouve seul à mener la barque, toujours bénévolement. Entre temps, Antoine Laurent obtient son Master II en journalisme de la prestigieuse école ESJ de Lille, en alternance à Zoomdici.fr, dans sa ville natale du Puy-en-Velay.

Parmi la diaspora auvergnate à Paris

En 2014, deux Lyonnais se greffent à l’aventure SURL et le webzine continue son ascension. Entre deux jobs alimentaires à Paris où il est désormais installé, Antoine Laurent soigne son réseau dans le monde du hip-hop, y compris parmi la nombreuse diaspora auvergnate. C’est alors qu’il rencontre l’auteur du livre Les Ovnis de l’électro, Arnaud Rollet. Les éditions La Tengo commissionnent alors au Ponot Les Ovnis du rap, un recueil d’entretiens exclusifs (non parus dans SURL) de cinq personnages hors-normes du rap français comme la Marseillaise Keny Arkana, le jeune Stéphanois Fisto, ou encore des hommes et femmes de l'ombre comme l'ingénieur son le plus prisé de la scène rap, ou encore une gogo-danseuse professeure de mathématiques. L’ouvrage est sort le 16 mai 2018 en librairie dans toute la France.

Qui eu cru un tel parcours ? Mais pour Antoine Laurent, le rap et Le Puy ne sont pas incompatibles : « C’est pas parce que le bassin ponot est ancré dans un territoire rural qu’il ne peut pas être considéré aussi comme urbain. D’ailleurs le rap est considéré comme un phénomène urbain par beaucoup de média alors qu’il s’agit aujourd’hui d’une culture populaire. La preuve : Soprano a rassemblé plus de 6 000 personnes au festival des Nuits de Saint-Jacques l’été dernier. »

Suit-il l’actualité du hip-hop vellave ? Il nous cite le groupe de rap « La Petite ville » qui monte qui monte, l’école de break dance de Julien Delolme Instudio à Monistrol-sur-Loire, le festival Street-en-Velay, les nombreux riders de BMX et skaters du coin…
Lui-même raconte en quoi le rap a façonné sa vie.



Depuis janvier 2018, Antoine Laurent est rédacteur en chef et chargé de l’événementiel au magazine web Yard, une agence internationale spécialisée dans les cultures urbaines.

Maxime Pitavy et Annabel Walker





 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...