Capteurs sonores: la CNIL met en garde la Ville de Saint-Etienne sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Capteurs sonores: la CNIL met en garde la Ville de Saint-Etienne

Date : 29/10/2019 | Mise à jour : 29/10/2019 20:01
Partager

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) vient de rendre son avis sur l'installation de capteurs sonores dans le quartier de Tarentaize à Saint-Étienne.

C'est sur le site internet de Télérama que l'on apprend que la CNIL adresse un avertissement à la métropole stéphanoise: ce capteurs sonores sont « susceptibles de violer les textes relatifs à la protection des données à caractère personnel ». Elle ajoute même que le couplage des capteurs sonores au réseau de caméras de vidéosurveillance « apparaît comporter des risques substantiels pour les libertés individuelles, notamment le droit au respect à la vie privée » et « conduit à renforcer l’intrusivité du système et le niveau de surveillance dont fait l’objet la population vivant, circulant ou travaillant dans la zone concernée ».

Lire Capteurs sonores à Saint-Etienne: l'installation est repoussée

Rappel de cette expérimentation qui doit été réalisée dans le quartier Tarentaize-Beaubrun-Couriot:
Une cinquantaine de micros seront répartis sur la zone. Ce test d'une durée de 6 mois a été signé pour 1 an entre Saint-Etienne et Serenicity, une filiale du fabricant d'armes stéphanois Verney-Carron spécialisée dans les technologies de surveillance. Son budget de 150 000 euros est financé majoritairement par l'Etat, le reste provenant de la collectivité. Concrètement, des algorithmes de détection et de catégorisation des bruits analyseront en temps réel l'environnement sonore capté par les micros. Lorsqu'un son associé à un éventuel danger sera détecté, une alerte sera envoyée aux forces de l'ordre. Les services de la Ville affirment que les sons associés à des conversations ne seront pas captés ni enregistrés.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire