Brioude : une conseillère municipale écrit à Macron sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Brioude : une conseillère municipale écrit à Macron

Date : 19/03/2020 | Mise à jour : 19/03/2020 18:16
Partager

Juliette Tilliard-Blondel, élue dans l'opposition à Brioude dimanche dernier, s'indigne du maintien dess réunions de conseil municipal de cette fin de semaine, alors que la france est en confinement de niveau 3. Elle a écrit au Président de la république Emmanuel Macron, ainsi qu'au préfet de la haute-Loire, au premier ministre et au ministre de l'intérieur, précisant qu'elle n'est pas "isolée dans cette demande".

"Élue conseillère municipale à Brioude dimanche dernier je suis convoquée avec les 28 autres conseillers élus, ce samedi 21 mars à 11h à la mairie de Brioude pour un conseil municipal", explique-t-elle dans un courrier dont voici le contenu.
"Ainsi, près de 400 000 conseillers municipaux vont se retrouver par groupes de 7 à une trentaine de personnes dans toute la France entre vendredi et samedi. Pouvez vous m'indiquer quelle urgence justifie ces regroupements particulièrement dangereux pour nos santés et nos hôpitaux ?
Ces maires devront gérer cette crise sans précédent, pour certains sans expérience. Je ne comprends pas la logique qui sous-tend cette démarche, changer les équipes à ce moment m'apparaît au contraire comme dangereux. Je ne comprends plus rien aux consignes de confinement, que disent les scientifiques, les médecins ?
Et quel sera l'impact en nombre de victimes et en engorgement des hôpitaux ? A ajouter à celui du premier tour des municipales, qui a très certainement fait grimper le nombre de personnes contaminées de manière inconsidérée. Alors qu'on renforce les contrôles, les fermetures d’entreprises, on fait l'inverse pour une part de la population (sans doute déjà fragilisée par le fait d'avoir tenu des bureaux de vote la semaine dernière).
Peut on demander à nos administrés de montrer un comportement exemplaire sans montrer l'exemple? Peut on demander aux concitoyens d'être responsables sans se poser la question de notre propre responsabilité ? Nos concitoyens ne comprennent pas que les élus soient placés au dessus des mesures décrétées pour tous. Avec le maintien des élus en place, le fonctionnement institutionnel reste opérationnel et la tenue d une telle réunion, s’avère superflue et irresponsable au vu du contexte.
Je vous demande instamment, Monsieur le Préfet, de faire annuler ces réunions et de maintenir les équipes jusqu’alors en place afin qu'elles poursuivent leur mission jusqu’au second tour, en juin".



Les municipalités de Brives, du Puy et de Saint-Germain-Laprade nous ont déjà informer de la tenue de ces conseils. La plupart sont délocalisées dans d'autres salles, plus vastes, et "de manière dérogatoire au code Général des Collectivités Territoriales, cette séance aura lieu sans public hormis les agents municipaux nécessaires et les éventuels journalistes".

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteGG le 20 mars 2020 - 09h08
Parmi tous ces donneurs de leçons, combien se sont-ils abstenus de se précipter en grandes surfaces pour acheter des pâtes, du riz , etc...

Signaler un abus

img_journalistep le 19 mars 2020 - 23h23
Je n'ai pas été voté pour protéger ma santé et celle des autres ! Le gel à disposition des bureaux de vote avait plus sa place dans les hôpitaux et les élections pouvaient attendre ! Cette élection a été volée aux français intelligents !

Signaler un abus

img_journalisteB le 19 mars 2020 - 22h43
Complètement d'accord, c'est inadmissible , on decribilise les élus, la démocratie J'ai boycotté les élections comme beaucoup d'électeurs et des élus dimanche ont déclaré qu'ils comprenaient l'absentention des électeurs qui ont eu peur non ce n'est pas de la peur. Il faut constitutionnellement annuler le premier tour. Les élus de dimanche n'en seront que grandis s'ils sont réélus. Les présidents de groupe politique devront rendre pénalement des comptes. Faites des recours au TA

Signaler un abus