Brioude : record d'affluence pour l'expo Miro (VIDÉO) sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Brioude : record d'affluence pour l'expo Miro (VIDÉO)

Date : 02/10/2019 | Mise à jour : 03/10/2019 07:47
Partager

C'est la première fois que Miro est exposé en Auvergne et la barre des 41 000 visiteurs a été franchie au Doyenné de Brioude.

Après le succès rencontré par l'exposition "Chagall, du coq à l'âne" l'année dernière, le Doyenné de Brioude accueille pour cette deuxième saison, du 22 juin au 6 octobre 2019, un autre artiste majeur du XXe siècle, Joan Miró.

Un large éventail de son oeuvre et une expo pour tous

Il emmène les visiteurs sur des chemins entre ciel et terre, parsemés d'oiseaux, d'insectes étranges et de couleurs vives. Un univers unique et onirique. Miró est l'artiste des liaisons entre ciel et terre, entre rêve et réalité, entre passé et présent mais aussi entre les couleurs et entre différents matériaux.
Cette exposition est l'occasion de découvrir un large éventail de son œuvre protéiforme, des peintures, des céramiques, de la sculpture, des estampes et de grands livres illustrés. Elle s'adresse aussi bien aux experts qu'aux néophytes avec "une politique tarifaire volontariste [ndlr : 7 € l'entrée] pour que personne ne puisse renoncer à l'exposition pour des raisons financières" explique Claire Gaillard, chargée du dossier Doyenné à la Ville de Brioude et secrétaire de l'association "Le Doyenné". On note également dans cette volonté de diversifier le public l'accueil de plus de 3 000 scolaires.

Des retombées économiques et une clientèle plutôt régionale

Avec une telle affluence, les retombées économiques sont évidentes pour Brioude car l'accueil de 41 000 personnes dans une ville de 7 200 habitants ; "ça s'est senti dans tous les types de commerce brivadois", souligne Claire Gaillard. Une clientèle étrangère qui s'est surtout manifesté à partir du 14 juillet et jusqu'au 15 août, "avec l'élan touristique du bassin".
Mais ce sont principalement des habitants de la grande région qui ont fréquenté l'exposition, avec les grands bassins de Clermont, Saint-Etienne et le Puy et aussi "tous ceux qui ont circulé sur l'A75 et qui ont fait un petit détour pour venir admirer notre basilique, qui est l'une des plus belles d'Auvergne", se félicite la chargée du dossier Doyenné à la Ville de Brioude. La venue du Tour de France à Brioude le 14 juillet a également été un bon vecteur touristique.

L'exposition se termine dimanche avec samedi une grande conférence à la halle aux grains à 16h30 avec le petit fils de Joan Miro et Artigas, le céramiste du célèbre peintre.

Maxime Pitavy


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistepp le 2 octobre 2019 - 17h38
Exemplaire , mais petit problème ,comment faire aussi bien l' année prochaine ?

Signaler un abus