Brioude Nouvel Horizon veut dépasser le clivage majorité / opposition sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Brioude Nouvel Horizon veut dépasser le clivage majorité / opposition

Date : 22/05/2020
Partager

La liste "Brioude Nouvel Horizon" aux municipales informe, dans le communiqué ci-dessous, de ses démarches pendant le confinement et en préparation de l'élection du maire.

C'est la liste "Partageons Demain Brioude 2020" de Jean-Luc Vachelard qui a été élue dès le premier tour avec 55,04% des voix vontre 44,96% pour la liste "Brioude Nouvel Horizon" emmenée par Juliette Tilliard-Blondel. Le taux de participation s'élevait à 45,88%.

"Les 29 candidats aux élections municipales de la liste Brioude Nouvel Horizon sont particulièrement reconnaissants aux 958 électeurs, sur les 2131 qui se sont déplacés, qui ont voté pour eux et pour le changement, lors des dernières élections. Beaucoup qui nous soutenaient ont été empêchés, nous les remercions aussi, et comprenons leurs craintes.
Les résultats sont décevants mais cette élection s’est déroulée dans un contexte tellement inédit qu’on ne peut vraiment en tirer de conclusion fiable. Nous restons très mobilisés et portés par vos voix, nous comptons sur vous pour continuer à faire entendre vos attentes et vos idées à travers nous et à être vigilants avec nous. L’équipe a poursuivi ses échanges et son engagement pendant le confinement en organisant des vidéoconférences régulières (voir photo ci-dessus).
Des lettres ont été adressées aux Maire, Préfet, Député, Président de la République, sur des sujets de préoccupations nationales ou locales. Par exemple, le fait de ne pas rassembler les nouveaux élus pour installer les conseils et élire les maires en plein confinement (400 000 personnes concernées dont beaucoup de personnes âgées) dans la suite de ce premier tour aux injonctions si contradictoires sur le plan sanitaire.
D’autres sujets plus locaux, nous ont mobilisés, comme la dérogation de déplacement ouverte aux jardiniers. Et d’une manière plus générale, nous avons demandé pendant cette période que les principes démocratiques soient respectés, comme dans d’autres communes, en associant les élus de l’opposition, pour améliorer la gestion de la crise en élargissant la réflexion, en croisant les réseaux, sous la forme d’un conseil de confinement/déconfinement, ouvert à la société civile. Cette attente n’a pas été entendue, le « pouvoir de crise » se retranchant derrière l’ordonnance lui accordant les pleins pouvoirs.
Le moment que nous vivons, avec cette crise sanitaire qui met en lumière la fragilité de notre système en matière de logement, de services, de commerces et d’approvisionnement de proximité, nous renforce dans notre volonté d’engager notre commune en faveur d’un pacte citoyen, social et écologique et de donner à notre territoire les clefs de la résilience, ou encore de la résistance, aux crises à venir. Ce moment est décisif, c’est un véritable tournant pour notre société, qu’il faut engager. Il nécessite de nouvelles manières de s’organiser.
C’est pourquoi, Juliette Tilliard-Blondel a proposé à Jean-Luc Vachelard de mettre en place au sein du conseil municipal une gouvernance de consensus, permettant d’associer toutes les forces, les énergies, les idées autour d’un projet commun : un projet de mandat réécrit conjointement. Il convient pour cela d’ouvrir à l’opposition des places dans l’exécutif afin de s’ouvrir à un débat constructif au sein même de la stratégie. C’est ce qui est fait dans les gouvernements depuis une vingtaine d’années, mais aussi au sein de l’Assemblée nationale et dans de nombreux conseils d’administration. Les communes progressistes s’y mettent aussi. Hier, on nous disait « Partageons Brioude Demain ». Qu’en est-il aujourd’hui, au pied du mur ? Le premier des partages attendu, c’est celui du pouvoir. Le temps est venu de mettre en œuvre les promesses électorales.
Alors qu’une partie des programmes des deux listes était assez semblable, répondant aux enjeux de la crise sanitaire, économique et environnementale, c’est la manière de faire qui était bien différente. Brioude Nouvel Horizon (BNH) proposant un programme hiérarchisé, avec des orientations plus réduites en nombre : les plus importantes et urgentes.
L’autre point de divergence résidait dans la méthode participative, utilisée dès la campagne par BNH et consistant à élargir la réflexion aux habitants, usagers des services publics pour établir un programme adapté et débattu. Brioude doit aujourd’hui prendre le chemin de la transition pour s’adapter, prévenir les canicules, les sécheresses, les crises sanitaires, et d’autres effets de la mondialisation, du changement climatique et de l’effondrement de la biodiversité.
Le « match » des élections est terminé. Dans ce moment décisif, c’est le rassemblement, c’est l’union, c’est le passage à l‘action qui fera notre force. Éloignons-nous d’un système dépassé de majorité/opposition épuisant les énergies et les engagements. Si la politique locale ne prend pas ce virage aujourd’hui, elle sera relayée par d’autres moyens d’agir, elle sera marginalisée. Car l’action en faveur de la transition et de la résilience de notre territoire peut se faire ailleurs, au sein de collectifs, d’associations, de nouvelles formes d’entreprises. C’est ce qui se produit aujourd’hui dans des territoires plus urbains. Saisissons cette chance aujourd’hui à Brioude d’avoir une gouvernance plus adaptée aux enjeux de notre époque. Engageons un dialogue positif pour travailler en bonne intelligence en faveur de la transition écologique, sociale, économique de notre commune, de manière concertée et innovante au niveau de la gouvernance."

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistec le 22 mai 2020 - 15h53
Bravo aux bonnes volontés des deux" camps" pour travailler ensemble à résoudre les problèmes de Brioude. Cet état d'esprit devrait se généraliser dans les communes et chasser les vieux esprits partisans droite-gauche qui ne produisent que des combats de coqs inutiles et ruineux.

Signaler un abus