Blanhac : un festival de rêves, pour les petits comme pour les grands sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Blanhac : un festival de rêves, pour les petits comme pour les grands

Date : 14/07/2018 | Mise à jour : 14/07/2018 15:55
Partager

De mercredi à dimanche se déroule la vingtième édition du Festival Nuit de Rêves sur la commune de Rosières. Zoomdici vous transporte dans cet univers onirique.

C’est dans les sous-bois que se trouve la plus grande partie des scènes du festival. Dès 11 heures les spectacles commencent, et il y en a autant pour les grands que pour les petits.

Un ‘pestacle pour enfants’ ‘joué par des enfants ‘

Dans le cadre de Graines de rêves, les plus jeunes comédiens ont proposé le spectacle VaKanses2.0, un ‘pestacle pour enfants’ ‘joué par des enfants ‘, et cette petite dizaine d’adolescents a transporté un public déjà nombreux dans le monde des jeux et des interrogations, et se proposant de faire le plus beau des bébés !

Acrobate et accordéoniste dans un théâtre naturel

Mais à Rêve de foin, on peut aussi manger une tartine à la Guinguette, en écoutant chanter Alexandre Castillon au son de la guitare et de la viole de gambe, avant de faire un saut à l’écluse, pour « Des accords et des Mâts ».
Il y a de plus en plus de monde dans les bois, installé dans ce théâtre naturel, et les rires fusent, un drôle d’acrobate vient importuner son compère accordéoniste, s’envole dans les airs, il semble chuter de son mât, les spectateurs retiennent leur souffle, mais non, c’était fait exprès, il est encore solidement arrimé et repart avec agilité.
A côté de nous un petit garçon pleure de rire, un autre s’est endormi dans sa poussette, dans le calme de la forêt, sur les airs de musique traditionnelle.

 

Un moulin sans ailes pour de petits meuniers

A Rêve de foin, on peut aussi visiter les moulins grâce à l’Association des Moulins de Blanhac. On est au frais dans le moulin, mais c’est curieux, il n’y a pas d’ailes … C’est que la roue du Moulin à eau est à l’intérieur, au rez-de-chaussée de la bâtisse, et le guide passionné peut même la mettre en marche.
Les adultes écoutent, les enfants se couvrent de farine, et voilà de petits meuniers prêts à partir pour de nouvelles aventures avec les mousquetaires de Un pour tous, de la Compagnie Colegram.



Des combats à l’épée parfaitement chorégraphiés

De nouveau tout le monde rit aux éclats, à l’ombre des arbres, devant la belle façade de la maison du ’jardin’, une jeune doctorante tente de démêler le vrai du faux dans l’œuvre de Dumas, et surgissent sous nos yeux le cardinal de Richelieu, Athos, Portos, Aramis, Milady… Les combats à l’épée sont parfaitement chorégraphiés, et l’énergie des comédiens communicative.
Mais à Nuits de Rêve, on n’est jamais fatigués, et il reste encore 5 spectacles avant la fin de la soirée. Progressivement l’ambiance change, l’obscurité s’établit, Molière et Platon vont surgir de derrière les noyers.



Le festival se poursuit encore aujourd’hui et demain, avec bien d’autres spectacles, avant de se clôturer en beauté dimanche par un repas festif et un bal populaire gratuit au son du groupe Fuzz.

M.V.




 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...