logo_zoom

Bientôt un complexe Bartoli à Retournac ?

Date : 08/07/2013 | Mise à jour : 10/07/2013 12:09
Partager

Après la victoire de Marion Bartoli ce samedi à Wimbledon (lire), le maire de Retournac, où elle a tapé ses premières balles jaunes, envisage de baptiser le complexe tennistique de sa commune au nom de la joueuse.

"Chaque habitant de Retournac garde un souvenir ému de la famille Bartoli et de la jeune Marion à ses débuts au tennis dans notre commune", explique Pierre Astor, conseiller général et maire de la commune.
Il envisage donc de proposer à la numéro un française de se rendre à Retournac pour donner son nom au complexe tennistique de la cité, et pourquoi pas aussi qu'elle devienne la marraine du nouveau gymnase omnisports qui devrait se créer d'ici l'automne 2014. "Ce serait l'hommage reconnaissant de la cité qui l'a vue naître", conclut l'élu.


Encore très hypothétique

Ne nous emballons pas pour autant. Marion Bartoli n'est pas revenue à Retournac depuis une dizaine d'années. Pierre Astor s'engage simplement à rentrer en contact avec elle et lui suggérer son idée. Il faudrait ensuite s'adapter à ses disponibilités et si elle accepte, il faudra encore une validation du conseil municipal, ce qui ne devrait alors guère poser de problème.
Le complexe tennistique de Retournac compte quatre courts en centre ville et un plus récent, créé en 2011, juste à côté de la piscine et aux bords de la Loire. Un court "flambant neuf", selon le maire, qui ajoute enthousiaste : "Le cadre est formidable avec la Loire qui coule juste à côté... Et après une partie, on peut aller se baigner juste à côté !".


"Les municipalités doivent se débrouiller seules de plus en plus", déplore le maire de Retournac qui rappelle : "Depuis 2008, nous n'avons réalisé aucun emprunt et la dette de la commune, qui était à environ 5 millions d'euros en début de mandature, est aujourd'hui à 1,8 millions d'euros".

Le gymnase dans le package ?

Concernant le gymnase omnisports, le projet a été récemment voté par le conseil municipal. Le terrain est acquis et l'équipe municipale en est actuellement à la désignation du maître d'ouvrage. "D'ici un an, les travaux devraient être lancés pour une livraison, on espère, à la rentrée scolaire 2014", précise l'élu.
Le cahier des charges a été défini après concertation avec toutes les parties intéressées, notamment les associations sportives de la commune. Ni la superfice, ni le coût ne sont encore connus, puisqu'aucun appel d'offre n'a alors été lancé. On tablerait sur un investissement de deux à trois millions d'euros mais il faut rester prudent. Seule certitude, la majeure partie de l'investissement serait à la charge de la commune.


Avec le trophée, en attendant une école de tennis ?

Lorsqu'on envisage la possibilité que Marion Bartoli vienne inaugurer le complexe tennistique avec le trophée de Wimbledon, Pierre Astor commente : "Ce serait formidable... Elle est désormais connue mondialement, Retournac serait fier d'avoir ses courts de tennis à son nom". L'opportunité

Sexy Marion Bartoli

Lors du bal de clôture de Wimbledon dimanche soir, l'Altiligérienne a fait crépiter les flashs en robe moulante froncée métallisée et talons haut Louboutin. Elle a ainsi cloué le bec au journaliste britannique de la BBC qui s'était permis une remarque désobligeante sur son physique. Rayonnante et volubile dans un très bon anglais, elle n'a pas boudé son plaisir aux côtés d'Andy Murray, trophée à la main.

qu'elle devienne marraine du gymnase offre aussi la possibilité de la voir venir une seconde fois à Retournac, à moins qu'elle ne combine les deux événements en une journée.
Rappelons que Marion Bartoli a joué sur le court central du Tennis Club de Retournac il y a une quinzaine d'années. Pour autant, le premier magistrat de Retournac reconnaît : "on est fiers qu'elle ait tapé ses premières balles ici mais on sait bien que le succès qu'elle rencontre aujourd'hui, elle le doit à elle même, à son travail et à son talent". Pourtant, en tirant des plans encore plus loin sur la comète, l'élu conclut : "Si elle veut créer une école de tennis plus tard sur la commune, nous serons partants à 100 %".


Maxime Pitavy


Vous aimerez aussi

Commentez

img_journalisteTB le 23 juillet 2013 - 16h31
L'affaire est pliée seul le maire a voté pour 12 contre et trois abstention. Hubert a fait bien plus pour Retournac. Amitiés à sa famille.

Signaler un abus

img_journalisteD le 18 juillet 2013 - 23h50
http://pierre-astor.ntic.fr/index.php?perma=discours_et_manifestations . Nous donnons " notre langue au chat " et nous retirons du jeu .

Signaler un abus

img_journalisteD le 16 juillet 2013 - 22h43
J'ai oeuvré pour créer ce club de tennis et une école digne de ce nom en quittant le club d'Yssingeaux où j'étais éducateur et joueuse. A ma suite, c'est Mr Chambfort qui est allé se former à Vichy puis plus tard ce fût le tour des plus jeunes. Le club s'étoffait, Robert en était devenu le président. Mr Bartoli n'a fait que prendre. Ce Club a été inauguré il y a peu "Espace Hubert Dagnaud " en ma présence et celle de mes enfants.

Signaler un abus