Baromètre des villes cyclable: Saint-Etienne en queue de peloton sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Baromètre des villes cyclable: Saint-Etienne en queue de peloton

Date : 21/03/2018
Partager

Pendant 3 mois, la Fédération des Usagers de Bicyclettes (FUB) a sondé les français pour évaluer la « cyclabilité » des villes à travers « le baromètre des villes cyclables ». L’association Ocivélo, membre de la FUB, a été le relais de cette action nationale sur le territoire stéphanois en récoltant 816 réponses.

L'enquête Baromètre des villes cyclables était accessible en ligne sur parlons-velo.fr pendant  3 mois (de septembre à décembre 2017). Plus de 113 000 contributions ont été enregistrées mais uniquement les communes ayant récolté un minimum de 50 réponses ont pu être classées pour cette première édition du Baromètre des villes cyclables. Au total 316 communes de France métropolitaine et d’outre-mer sont représentées dans ce classement. Pour chacune des 26 questions, les répondant.e.s avaient la possibilité d’attribuer une note sur une échelle de 1 (négatif) à 6 (positif). Une note globale sur 6 a été calculée pour chaque ville selon la moyenne des 26 questions dans les cinq catégories. Les notes sont ensuite classées sur une échelle de A+ à G. A chaque classe correspond une mention sur les ressentis des cyclistes.

Saint-Etienne classé F

Avec sa note générale de 2,58 sur 6 qui la classe dans la catégorie F : défavorable au vélo, Saint-Etienne se retrouve en 23e positions (sur 29 villes de la catégorie villes de 100 000 à 200 000 habitants), très loin de son voisin Grenoblois qui glane la première place.

Si à Saint-Etienne les services tels que les ateliers de réparation et la location de vélo sont au-dessus des moyennes nationales, la ville est très en retard en ce qui concerne la sécurité:

-98% des répondants considèrent que le vélo n’est pas sécurisé pour les enfants et les personnes âgées

-87% considèrent que la pratique du vélo sur les grands axes n’est pas sécurisée

-84% considèrent que la sécurité en générale des cyclistes n’est pas bonne

En ce qui concerne les aménagements cyclables, le constat est le même:

-92% considèrent qu’il n’existe pas, ou pas assez d’itinéraires cyclables rapides et directs

-91% considèrent que les itinéraires cyclables ne sont pas, ou peu confortables

-86% considèrent que les itinéraires cyclables ne sont pas, ou peu entretenus

Pour améliorer la pratique du vélo sur leur territoire, les stéphanois préconisent « la création d’un réseau cyclable complet et sans coupure » (82% des répondants le préconisent) suivi de « la création d’itinéraires directs et rapides » (61% des répondants le préconisent). Ayant anticipé ces résultats, Ocivélo travaille depuis plus d’un an sur la création d’un vaste réseau structurant de voies vertes métropolitaines. L’objectif de ce vaste réseau structurant est de relier les points stratégiques de la métropole de manière sécurisée, continue et séparée du trafic motorisé avec des pentes relativement raisonnables.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistepp le 22 mars 2018 - 18h07
On peut déplorer ce constat mais qui peut se flatter de grimper nos collines ? Leurs pentes voisinent de celles des pires cols alpins .Les voies cyclables ne peuvent desservir que les fonds de vallée donc une petite partie de la population.

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 22 mars 2018 - 08h16
En plus du manque d'aménagement des pistes cyclables, il faut ajouter un relief, peu propice à la pratique du vélo, à moins d'être bien entrainé

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 21 mars 2018 - 20h15
Pistes cyclables inexistantes mais places de parking payantes à gogo!

Signaler un abus