Avec son Job Truck, la Capeb 43 passe la seconde sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Avec son Job Truck, la Capeb 43 passe la seconde

Date : 24/05/2019 | Mise à jour : 05/06/2019 07:28
Partager

En 2018, année de lancement du Job Truck de la Capeb 43 sur les routes altiligériennes, environ 200 personnes étaient montées à bord de l'agence de recrutement ambulante. 25 ont pu décrocher un emploi ou une formation en apprentissage dans le secteur du bâtiment.

A bord d'un fourgon flambant neuf mis à disposition par le garage Ford Dugat de Blavozy, les équipes de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment de la Haute-Loire (Capeb 43) et leurs partenaires** repartent sur les routes du département. A l'intérieur du véhicule, une cinquantaine de postes à pourvoir, en CDD, CDI et en contrat d'apprentissage dans le secteur du bâtiment. "Sur notre territoire rural, de nombreuses personnes sont éloignées de l'emploi. Notre but, c'est d'aller les chercher", commente Thierry Grimaldi, président de la Capeb 43. Un vivier de main d'oeuvre important pour le secteur qui, malgré "des carnets de commande qui se remplissent, des trésoreries qui s'améliorent, des offres sur le marché", a du mal à recruter. Conséquence :"tout le monde, moi le premier, n'a pas forcément anticipé ce besoin de main d"oeuvre. Donc on prend du retard sur les devis, sur les chantiers etc. Je crois que le risque aujourd'hui, c'est de dire oui à tout le monde et de ne pas respecter ses délais. Et là, je tiens à attirer l'attention de mes collègues du bâtiment, il faut faire ce qu'on dit !"

>> A lire aussi : Job Truck : La Capeb 43 embraye sur la recherche de main d'oeuvre 

Les premières dates

5 juin Retournac
7 juin Aurec-sur-Loire
13 juin Langeac
14 juin Saugues
17 juin Costaros
18 juin Tence
25 juin Le Monastier-sur-Gazeille
27 juin La Chaise-Dieu

Cette agence ambulante fera un arrêt dans les villes et villages de la Haute-Loire, les jours de marché (voir encadré). Les personnes à la recherche d'un emploi ou d'une formation en apprentissage pourront venir y déposer leur CV, obtenir des conseils, se faire accompagner dans leur recherche et même passer un pré-entretien face à des professionnels. Et ce quels que soient leur profil professionnel et leurs diplômes. "On ne cherche pas des 'bac +5'. Les entreprises souhaitent trouver des personnes motivées, prêtes à se lever pour aller travailler", précise Yannick Gagne, secrétaire général de la Capeb 43. Cette année, les services de Pôle Emploi se joignent à cette opération. Ils guideront des demandeurs d'emploi vers le Job Truck de la Capeb 43.

** Les partenaires de la Capeb 43 : le centre de formation DEA, le lycée Saint-Jacques de Compostelle, le CFA BTP, le Greta du Velay, le Crédit Agricole Loire/Haute-Loire, l'Union des entreprises de proximité, Ford Dugat, Pôle Emploi, la Direccte, la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteR le 26 mai 2019 - 17h51
"On ne cherche pas de bac+5" mais les gouvernements successifs poussent tout le monde aux études. Et puis le petit discours du style "on cherche des gents motivés et qu'importe la qualification" relayé entre autre par Pôle Emploi c'est pratique pour payer les gens à coup de fronde. C'est comme les producteurs de melons, ils ne trouvent personne pour faire un boulot de bagnard payé au smic...

Signaler un abus