Avec ces deux nouveaux joueurs, le Puy Foot 43 espère franchir un palier sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Avec ces deux nouveaux joueurs, le Puy Foot 43 espère franchir un palier

Date : 25/09/2014 | Mise à jour : 25/09/2014 19:13
Partager

Avec l'arrivée de ses deux dernières recrues, le Puy Foot 43 clôt son mercato plein d'ambition, avec l'espoir de monter en CFA le plus vite possible. Rencontre avec Désiré Segbé et Joachim Ichane.

Avec trois départs pour deux arrivées, "l'équilibre n'était pas tout à fait là pour avoir un effectif compétitif en CFA2", reconnaît Roland Viera, l'entraîneur de l'équipe ponote. Pas question pour autant de se précipiter dans le recrutement, et même si le démarrage en championnat s'est avéré plutôt délicat sur le plan comptable (lire), "le contenu des prestations était bon", tempère le coach ponot.
Ces recrutements correspondent donc à un apport autant qualitatif que quantitatif car "si on avait des pépins, on se rendait bien compte qu'on était un peu juste", observe-t-il. L'effectif est désormais plus étoffé et "les places vont être difficiles à prendre" dans le onze vellave.

  • Avec ce mercato bouclé, Roland Viera fait le point sur les objectifs du club, à court comme à moyen terme. Ecouter.




Un espoir du FC Metz et un expérimenté défenseur de Ligue 2

"Je pense que le mercato est terminé maintenant, on évaluait un peu les besoins de l'effectif et on avait besoin d'un joueur défensif et d'un joueur offensif. C'est désormais chose faite et on a maintenant un groupe qui devient très compétitif", nous explique Roland Viera. Mais qu'attend-il de ces deux recrues sur le terrain ?

Aucune indemnité de transfert n'a été versée pour ces deux joueurs, qui étaient libres. Ils n'ont pas de contrat pro au Puy, même si le football est bien leur métier, grâce à un montage financier interne au club, qui repose sur diverses missions au sein de l'association sportive.

"Désiré Segbé a quand même été pro à Metz donc c'est un joueur qui a des qualités et offensivement, on n'était que quatre pour trois postes et selon moi, il faut être au moins cinq donc il va amener de la concurence et j'espère que ça va tirer tout le monde vers le haut. Quant à Joachim, un gaucher capable de jouer derrière dans l'axe, c'est un vrai avantage et en plus, il a énormément d'expérience, après avoir longtemps joué en Ligue 2 et en National donc ce sera une vraie plus-value pour l'ensemble du groupe, en plus de la concurence que lui aussi apportera sur la ligne défensive".


"Le football, c'est ce qui me rend heureux... alors j'ai cherché du temps de jeu"

Désiré Segbé a 21 ans, il vient du Bénin. Rapidement détecté par des recruteurs, il est envoyé au centre de formation "génération foot de Dakar". Il y demeure jusqu'à sa majorité et évolue en Ligue 2 professionnelle du Sénégal. Dès qu'il atteint l'âge de 18 ans, direction la Lorraine pour rejoindre le FC Metz, alors pensionnaire de Ligue 2. Après deux ans stagiaire, il signe un contrat de trois ans mais très rapidement, le ballon lui manque et la concurence ne lui permet guère de jouer alors il part en janvier dernier au Luxembourg.
En onze matchs, il inscrit six buts et délivre cinq passes décisives, ce qui permet à son équipe de se qualifier pour la Ligue Europa. Il retourne ensuite à Metz, où il s'est entraîné jusqu'au début du mois de septembre, avant de rejoindre le Puy. "J'ai beaucoup attendu et je pensais avoir ma chance à Metz", nous confie-t-il, "mais ça ne venait pas. Je viens de loin et le football, c'est ce qui me rend heureux. Si on me coupe mon plaisir de tous les week-end, je suis malheureux, alors j'ai cherché du temps de jeu".

  • C'est là que son agent le branche sur le club du Puy. Il explique au micro de Zoomdici comment il a été séduit par l'opportunité de jouer en Haute-Loire. Ecouter.




Aguerri aux joutes de Ligue 2 et séduit par le projet du Puy

Joachim Ichane a 28 ans. Il a été formé à Niort, où il est devenu footballeur professionnel. Il a ensuite fait trois années à Laval, en National et en Ligue 2, avant de signer deux ans à Reims, toujours en Ligue 2. Puis deux piges d'un an, à Cherbourg et à Fréjus, en National, avant de rejoindre le Puy avec l'espoir "d'apporter mon expérience dans cette équipe, faire une bonne saison et pourquoi pas monter en CFA car on a un groupe de qualité".
En tant que défenseur, il a déjà croisé quelques joueurs de renom, notamment l'international français Olivier Giroux, lorsqu'il jouait à Istres (en National). Avec Reims, son bon parcours en Coupe de France lui avait également permis d'affronter Rennes et Montpellier. Reste enfin sa "patte gauche", qu'il essaiera de mettre en exergue car il aime notamment tirer les coups francs.

  • Avec plus de 20 matchs (et deux buts) de Ligue 2 et plus de 100 matchs (et quatre buts) en National, sa venue en CFA 2 n'était pas gagnée mais il a été agréablement surpris par les infrastructures et l'ambition du club. Ecouter.



Maxime Pitavy

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistes le 29 septembre 2014 - 09h06
vous auriez du recruter super wauquiez .en sentinelle devant la defense ca aurait de la gueule.

Signaler un abus

img_journalistec le 26 septembre 2014 - 12h42
Attendons de les voir a l'oeuvre !!! L' ASM Basket a aussi recruter des bons joueurs... Ils viennent de prendre 40 points dans la musette au premier match !!!

Signaler un abus