logo_zoom

Autisme: de nouveaux locaux pour l’association Eurecah

Date : 12/02/2017
Partager

En 2012, l’association Eurecah s’est vu obligé d’investir dans la remise aux normes de leur locaux. La Fondation Jean-Michel Despinasse à alors pris la décision de soutenir l’association en mettant à sa disposition de nouveaux locaux sur la commune de La Talaudière afin de leur permettre d’augmenter leur capacité d’accueil et de créer un pôle social, les locaux étant à proximité de la crèche inter-entreprises.

Créée en 1999 par deux mamans d’enfants autistes non scolarisé, l’association accompagne au quotidien plus de 120 familles, enfants et adultes atteints de trouble du spectre autistique ou de trouble envahissant du développement, sur le département de la Loire. Elle est la seule association, sur le département, dotée de 3 services spécialisés auprès de jeunes avec TSA, à savoir:

- Un Accueil Educatif pour des jeunes dit «sans solutions» c’est à dire ne disposant d’aucune prise en charge ou seulement d’une prise en charge partielle

- Un Accueil de Loisirs Sans Hébergement pour des jeunes

- Un Service à domicile, qui intervient aujourd’hui chez plus de 30 familles

Changement de locaux

La commission de sécurité réglementaire, qui s’est tenue en 2013, a imposé de réaliser des travaux de remises en normes des bâtiments afin de respecter la réglementation des "établissements recevant du public". Dans l’optique de répondre à des demandes de plus en plus nombreuses, l’association EURECAH a décidé de déménager de Saint-Chamond dans un endroit plus spacieux, respectant toutes les normes en vigueur, à La Talaudière. Les travaux de rénovation des nouveaux locaux ont débuté en janvier 2016, et l’association s’installera courant septembre 2017. "La fondation Jean-Michel Despinasse s’est engagée à financer l’ensemble du lot "gros oeuvre". Ainsi, il reste à notre charge l’aménagement intérieur (plomberie, électricité, chauffage, mobilier..) et extérieur, dont le cout est estimé à 520 080 € TTC", explique l'association.

L’objectif du projet

- Augmenter notre capacité d’accueil de 19 à 40 places

- Permettre un accueil plus pertinent par tranches d’âges, en différenciant enfants et adultes

- Délimiter les diverses zones d’activités pour donner des repères aux jeunes pour qu’il comprenne facilement ce qu’on attend de lui (zone de repas, zone de travail, zone de loisirs..)

- Préserver notre agrément ALSH dans l’objectif de proposer un accueil plus adapté pour les enfants de 3 à 6 ans (répondant à un réel besoin sur notre département du fait de la scolarisation difficiles de ces enfants) non accueillis aujourd’hui du fait de l’inadaptation de nos locaux

 
Partager

Vous aimerez aussi

Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire