Arnaque : vous n'avez pas gagné 2 places de cinéma sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Arnaque : vous n'avez pas gagné 2 places de cinéma

Date : 06/12/2019 | Mise à jour : 09/12/2019 11:40
Partager

Alors que plusieurs personnes venaient leur réclamer ce qu'ils pensaient être leur dû, le gérant du cinéma ponot a découvert ce vendredi après-midi que son identité avait été usurpée pour arnaquer des clients, leur faisant croire qu'ils avaient gagné deux places de cinéma, deux paquets de pop-corn et deux boissons. Un dépôt de plainte est en cours.

"Ciné Dyke fête l'anniversaire, nous offrons 10 cartes-cadeaux qui contiennent chacune deux places de cinéma, deux paquets de pop-cprn et deux boissons", peut-on voir sur Facebook. Pour participer, il suffit de liker la page du Cine dyke, qui avait donc été piratée. Le hasard fait bien les choses puisque ceux qui ont liké ont gagné ! 

Pourquoi payer puisqu'on vient de gagner ?

"Félicitations ! Vous faites partie des dix gagnants de notre con cours", poursuit le message, mais pour recevoir sa carte cadeau, il est demandé de cliquer sur un nouveau lien et saisir son adresse, avec la promesse d'un envoi de la carte dès le lendemain. 
"Remarque : une nouvelle loi française vous oblige à verser des frais de réservation. Cela permet de confirmer votre identité", peut-on ensuite lire. Ce qui peut paraître étrange : pourquoi payer puisqu'on vient de gagner ? Il fallait alors verser 1 €.

Une quarantaine d'appels et une demi-douzaine de victimes

Déjà une quarantaine de personnes a appelé le cinéma vellave pour savoir quand elles pouvaient venir retirer leurs places. Et parmi eux, une demi-douzaine de personnes est vraiment tombée dans le panneau en allant jusqu'à payer les deux euros et donc donner les références de carte bleue.

Un dépôt de plainte contre X, mais aussi contre Facebook

Le gérant du cinéma du Puy Guy Reynaud va déposer une main courante et il a fait remonter l'information auprès de sa fédération. Visiblement, l'arnaque touche d'autres cinémas depuis un mois ou deux et Le Puy n'est pas la seule victime.
La fédération veut donc porter plainte contre X (sachant qu'il sera comme toujours dans ces affaires très difficile de retrouver la trace des arnaqueurs), mais aussi contre Facebook dont le délai de rétractation de ces publications est jugé bien trop insuffisant.

Maxime Pitavy




 
Partager

Vous aimerez aussi