Antenne 5G : stupeur des nouveaux élus à Beaux sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Antenne 5G : stupeur des nouveaux élus à Beaux

Date : 07/10/2020 | Mise à jour : 08/10/2020 07:43
Partager

Vendredi 2 octobre, la fin du conseil municipal à Beaux ne s’est pas terminée d’une façon des plus sereines. Alors que tous les présents commençaient à partir de la salle, l’adjointe à l’urbanisme a annoncé la signature de l’implantation d’une antenne relais de 39 mètres de haut au cœur de la commune. Sans concertation au préalable d’après les opposants.

« Nous aurions pu le mettre dans l’ordre du jour du conseil municipal mais nous ne savions pas que le sujet serait abordé. Les personnes qui déclenchent des opérations pareilles (pétition contre l’antenne par un collectif d’opposants, Ndlr) feraient bien de se renseigner avant. Ils n’avaient qu’à demander une réunion et ils auraient vu un peu plus clair sur le dossier ». L’entretien avec Marie-Jo Paulet, adjointe à l’urbanisme dans la municipalité de Beaux, s’est révélé aussi sec que succinct. Cela démontre bien l’aspect sensible du chapitre concernant l’implantation d’une antenne 5G sur le Suc de Gorse, précisément au lieu-dit La Garnasse du Suc, à quelques centaines de mètres de la mairie de Beaux. Un pylône de 36 mètres de haut, surmonté d’un paratonnerre de 3 mètres et occupant près de 10 m² au sol.

« Cela a clairement été fait dans l’ombre »

Plusieurs points ont ainsi été soulignés par le collectif « Beaux au Naturel », composé d’élus du conseil municipal et d’habitants de la commune. « Le conseil s’est très bien passé jusqu’au moment de partir, explique l’un des membre préférant rester anonyme. À ce moment-là, Marie-Jo Paulet a annoncé la validation de la construction de l’antenne relais. Les conseillers étaient stupéfaits ! Non seulement par la décision mais par ce manque de démocratie. Cela a clairement été fait dans l’ombre ».

Madeleine Grange, ancienne maire de Beaux

« Lorsque j’étais maire de Beaux, l’implantation d’une antenne relais était en projet. Tout le monde se plaint de ne pas avoir de réseau avec leurs portables. Par contre, dès que l’on propose quelque chose, ça ne va toujours pas. Je suis pour son implantation mais pas n’importe où ».

« Il a été instruit par l’équipe précédente depuis 2018 »

Après maintes tentatives, nous avons réussi à nous entretenir avec Daniel Favier, maire de la commune afin qu’il puisse rebondir sur le propos. « Ce dossier n’est pas arrivé vendredi sur la table du conseil sans aucune forme de procès auparavant ! Il a été instruit par l’équipe précédente depuis 2018 et validé par l’ancien conseil. Il faut vraiment que les personnes du conseil prennent conscience de leurs responsabilités en faisant abstraction de leurs idées et idéologies personnelles pour se concentrer sur le bien-être de la population ».

Le maire de Beaux reconnaît qu’il y a eu un problème de communication en amont de ce fameux conseil municipal. « C’est vrai que notre secrétaire générale était absente pour maladie et le sujet de la validation de l’antenne n’était pas mentionné sur l’ordre du jour. Mais après avoir évoqué le dossier, les membres sont restés plus de trente minutes à discuter dessus ».

L’obligation de signer pour ne pas être dans l’illégalité

Si le projet provient effectivement de l’ancienne équipe municipale, le collectif « Beaux au Naturel » ne démord pas quant aux méthodes employées. « Comme a dit une élue qui fait partie de la commission de l’urbanisme, on est consulté pour quelqu’un qui change ses fenêtres mais on ne l’est pas pour l’implantation d’une antenne relais aussi haute qu’un immeuble de 14 étages. »
Ce à quoi, le maire répond : « De toute façon, si ce dossier n’avait pas été signé par nos soins, nous aurions été dans l’illégalité. Madame Arsac de la sous-préfecture d’Yssingeaux nous a confirmé ce fait. » Les dés étaient donc déjà lancés depuis un moment.

Installation sans évaluation des risques sanitaires ?

À l’origine prévues pour être organisées au mois d’avril, les enchères pour attribuer les fréquences de la 5G aux quatre opérateurs candidats ont été reportées pour cause de Covid-19. Elles se sont tenues à la fin septembre. Pourtant, actuellement, aucune des agences indépendantes mandatées pour évaluer l’incidence environnementale ou sanitaire n’a rendu les rapports commandés. Ainsi, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (Anses) ne doit restituer le fruit de son travail qu’au... premier trimestre 2021.

Mise en place dans une zone protégée

Concernant le lieu d’implantation, le collectif apparaît abasourdi par le choix qui a été fait. « L’antenne sera implantée sur le suc de Gorse qui est en zone Natura 2000 et ZPS (protection du patrimoine naturel, de la faune et de la flore, Ndlr). Cette zone fait partie du secteur de la Loire Sauvage. Les habitants s’inquiètent aussi sur les effets nocifs sur la santé et la pollution écologique et visuelle que cela va engendrer. Dans un village aussi préservé que Beaux, ce type d’antenne n’a rien à faire ici. »
D’après les informations confiées par le maire et son adjointe à l’urbanisme, la tour sera construite sur un terrain privé. « Je n’ai pas suivi l’enquête publique pour savoir si l’antenne respecte ou non une zone Natura 2000, admet Daniel Favier. Ce que je sais, c’est qu’elle sera implantée sur le domaine privé d’un conseiller départemental ».

Beaux, pas en zone blanche mais quelques îlots sans réseau

Les opposants ne comprennent pas le pourquoi d’une telle construction. « Nous ne sommes pas du tout en zone blanche !, s’insurgent-ils. D’autre part, la commune va être équipée de la fibre au début de l’année 2021. Et actuellement, on bénéficie du haut débit. Mais parce que Free doit implanter le maximum d’antenne entre 2020 et 2022 pour suivre le cahier des charges du Gouvernement, des coins entourés de nature comme Beaux vont se retrouver avec ces monstres sans utilité. »

Daniel Favier ne suit pas la même analyse. « Effectivement, Beaux en son entier n’est pas en zone blanche mais certains coins le sont. Par exemple, il n’y a aucun réseau à Malataverne, ou encore à l’école du bourg et même devant la mairie. Quant aux nuisances sur la santé, plusieurs études scientifiques pour ne pas dire toutes affirment que les effets sont d’autant plus néfastes dans une zone mal couverte par le réseau ».

> Lire aussi le même combat à Lapte : Antenne Free de Lapte, Laurent Wauquiez entre dans la bataille (06/09/2020)

Une pétition en version numérique et papier

« Nous devrions avoir un rendez-vous avec Monsieur le maire ce samedi 10 octobre pour parler du dossier, nous apprend le collectif « Beaux au naturel ». Mais je pense que ce n’est pas gagné pour faire entendre notre voix, notre incompréhension et notre colère. En attendant, nous avons mis une pétition en ligne contre le projet ainsi qu’une version papier en mairie de Beaux. »

Daniel Favier lance un message aux personnes opposées à l’antenne : « Encore une fois, c’est l’équipe précédente qui a instruit le projet. On pourrait faire une motion dans laquelle on en débattrait mais je ne suis pas sûr que le collectif d’opposants détienne la majorité. Il y a un certain nombre de gens qui ont oublié leur statut de conseiller et mélangent leur avis personnel avec les intérêts de la commune. En tant que maire, je ne me sens pas l’autorisation de priver les gens d’un certain nombre de moyens de communication indispensables pour eux ».

Nicolas Defay





Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteL le 8 octobre 2020 - 21h30
Il semblerait que la 5G fasse autant peur à certains que les premières locomotives à l'époque du début du "rail" !!!!

Signaler un abus

img_journalistexR le 8 octobre 2020 - 19h38
La 5G est surtout intéressante pour les industriels artisans voir commerçants mais pas primordiale pour le particulier

Signaler un abus

img_journalistecg le 8 octobre 2020 - 17h44
Mdr, Pour c'est une chance qu'une commune comme Beaux puisse bénéficier d'une telle installation. "STUPEUR" a en croire il vaut mieux avoir la Covid qu'une antenne mobile de dernière génération ! Je lis que Beaux va bénéficier de "la fibre" et alors pourquoi comparer, la fibre c'est pour du fixe et la 5G c'est pour de la mobilité. De toute façon très franco-français être contre tout !

Signaler un abus