Accidentologie sur la RN88 : 'un argument cruel et manipulatoire' sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Accidentologie sur la RN88 : 'un argument cruel et manipulatoire'

Date : 07/08/2020 | Mise à jour : 07/08/2020 17:39
Partager

Les opposants à la déviation du Pertuis et de St-Hostien estiment qu'on "utilise la détresse de familles d'accidentés de la route au profit d'un projet politique et démagogique".

C'est le sujet polémique du moment en Haute-Loire : la déviation de la RN 88 au Pertuis et à Saint-Hostien. Alors que les opposants ont multiplié les actions pour dénoncer "une gabegie environnementale et financière", proposant notamment une manifestation tout en costume et en couleurs mi-juin, les fervents défenseurs du projet porté par la Région entendent bien faire entendre eux aussi leurs arguments.
Dernier exemple en date ce mercredi avec le sénateur Laurent Duplomb qui a déclaré : "laisser la Haute-Loire sous cloche n’est pas ma vision de l’aménagement du territoire". Plusieurs structures telles que la FFB, la CCI, la CMA, le Medef, la Capeb et la CPME se sont alliées afin qu’aboutisse ce vieux projet routier pensé il y a trois décennies. 

Des accidents plus fréquents, mais bien moins graves

Mais les opposants au projet n'ont pas l'intention de rendre les armes et ils ont encore invité la presse ce jeudi pour notamment demander une prolongation de l'enquête publique et contester l'argument mis en avant par le maître d'ouvrage concernat l'accidentologie de la portion concernée. Dans le dossier, il est bien précisé que la sécurité est l'objectif principal, avec la ferme volonté d'améliorer la sécurité des usagers de la RN88 et des riverains.
Le dossier d’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique soulignait déjà le taux d’accidents corporels élevé sur les sections non aménagées de la RN 88 par rapport à la moyenne nationale de l’époque : 24,9 contre 21. Il rappelait également que le taux d’accidents corporels d’une route express à 2 x 2 voies est bien plus faible (9). Ces données remontent toutefois à l'enquête publique de 1996.
En revanche ce même dossier fait bien état de la gravité des accidents, qui sont beaucoup plus faibles sur les sections non aménagées de la RN88 (74,1 tués et blessés graves pour 100 accidents corporels), quand il est habituellement de 83 pour une route à deux voies et même de 86 pour une 2x2 voies. En dix ans, la portion concernée n'a connu qu'un accident mortel (deux victimes), qui étaient liés à des facteurs étrangers à la qualité de l'infrastructure (vitesse, alcool et stupéfiants).

"On utilise la détresse des familles pour en faire un argument politique pour la destruction de 150 hectares d'espaces naturels et agricoles. Pour moi, c'est une honte"

Renaud Daumas est le président de FNE Haute-Loire, qui fédère plus de 25 associations du département. Il explique, au micro de Zoomdici, pourquoi il trouve que mettre l'accidentologie en avant pour justifier le projet de déviation est "un argument cruel et manipulatoire".


"Vous comprenez bien qu'un accident à 110km/h est plus dévastateur qu'à 80 ou 90 km/h"

Pour les opposants au projet de déviation, une mise en 2x2 voies serait bien plus accidentogène. "Vous comprenez bien qu'un accident à 110km/h est plus dévastateur qu'à 80 ou 90 km/h", lance l'un des opposants quand renaud Daumas anchaîne : "les chiffres nationaux le montrent et malgré une route existante sur laquelle on peut faire de nombreux aménagements pour en améliorer la sécurité, c'est une option qui n'a jamais été travaillée et remise en ligne de mire".

L'association Vivre et Conduire en désaccord avec les opposants au projet de déviation

En juin dernier déjà, l’association Vivre et Conduire réagissait aux déclarations de France Nature Environnement Haute-Loire (FEN 43) par la voie de Maryse Masclaux, sa présidente : "nous ne pouvons pas laisser dire que la déviation ne présenterait pas d’intérêt pour la sécurité et la vie des usagers au motif que « l’accidentologie est en dessous de la moyenne française », comme le déclarent de manière péremptoire et erronée les écologistes concernés. C’est faire bon marché de la vie de nos concitoyens !".
Maryse Masclaux rappelait alors qu’il y a "en moyenne près de 3 fois moins d’accidents sur les routes à 2X2 voies que sur les routes à voie simple".

Les opposants proposent ce dimanche 9 août une balade pique-nique familiale pour faire découvrir la nature et les paysages sur le tracé du projet. Rendez-vous est donné à 9h30 au Pertuis au parking du terrain de foot- Les Rompadis. Trois circuits adaptés seront proposés.


Maxime Pitavy






> Lire aussi

"Laisser la Haute-Loire sous cloche n’est pas ma vision de l’aménagement du territoire" (05/08/2020)

Combien de temps gagné par la future déviation du Pertuis ? (29/07/2020)



Déviation de la RN88: 'Il faut à présent saisir cette opportunité!' (21/07/2020)



Les opposants se fédèrent autour de 'Citoyens RN88' (18/07/2020)

Les forces s'organisent contre le projet de la déviation du Pertuis (05/07/2020)

Une première manifestation d'opposants a eu lieu le 17 juin rassemblant près de 150 personnes

Déviation de St-Hostien : Vivre et Conduire y est favorable (17/06/2020)

Déviation St-Hostien / Le Pertuis : la réponse de la Région (15/06/2020) 

Déviation St-Hostien/Le Pertuis : 'une gabegie environnementale et financière' (10/06/2020) 

Déviation St-Hostien/Le Pertuis vraiment écolo ? (26/05/2020)



Le doublement de la RN88 financé par la Région, une première en France
 (29/02/2020) 




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteL le 12 août 2020 - 22h18
il y a une solution bien moins coûteuse pour sauver des vies : multiplier les radars automatiques nouvelles générations. Ceux qui repèrent le téléphone au volant, l'absence de Contrôle technique....et bien sûr la vitesse. Et ceux qui respectent à ce point les familles de victimes, faites vous un devoir de condamner et dénoncer les gilets jaunes et autres manifestants qui détruisent les radars

Signaler un abus

img_journalistepp le 10 août 2020 - 20h30
En Hte-loire l'alccol et la vitesse sont les premières causes des accidents , une déviation type autoroute ne fera qu'accentuer le phénomène . Une déviation ,oui , mais raisonnée : pas une 4 voies ;

Signaler un abus

img_journalisteA le 10 août 2020 - 12h25
Là on ne parle que la partie NORD de la RN 88 pour le trajet le Puy -Lyon. Le Sud ..... on y pense pour les staistiques, mais pour la réalisation d'aménagements .... ça peut attendre puisque le maître d'ouvrage est à Mende : Autre Région ! et pas de Lolo créateur .... et pas les mêmes électeurs !

Signaler un abus