Faits divers

Accident mortel à Bas-en-Basset

Un grave accident de la circulation s'est produit entre Bas-en-Basset et Monistrol-sur-Loire ce jeudi après-midi vers 16h45. C'est sur le CD12, à hauteur du radar automatique qu'une voiture s'est écrasée sous un poid lourd. La conductrice est décédée.
D'importants moyens ont été dépêchés pour tenter d'atteindre la Peugeot 307, pendant longtemps en vain. On y est finalement parvenu : à bord, les secours ont retrouvé une femme décédée, âgée de 57 ans et originaire de Beauzac. Le chauffeur du camion ne présentait pour sa part aucune blessure grave.



Un grumier à décharger
Les circonstances de l'accident restent à déterminer : il semblerait que la victime, roulant dans le sens Monistrol/Bas-en-Basset ait perdu le contrôle de son véhicule en se déportant sur la gauche. Malheureusement, en face, le camion n'a pu l'éviter. Une chose est sûre, les deux véhicules se sont retrouvés dans le fossé et une partie de la cargaison du camion s'est déversée sur la voiture. Dans un premier temps, les secours se sont attachés à décharger les 45 tonnes du grumier de ses plantes et de son bois pour essayer d'atteindre le véhicule écrasée sous le poids lourd.
Une trentaine de sapeurs-pompiers était mobilisée à cet effet et les gendarmes du PSIG (peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie), de la BMO (brigade motorisée) et des compagnies d'Yssingeaux et de Monistrol-sur-Loire sont venus leur prêter main forte afin de sécuriser les lieux et établir une déviation de la RD12. L'opération a été de très longue durée pour l'entreprise Assistance 24, chargée de transvaser la cargaison dans un deuxième camion avant de sortir le grumier du fossé. La RD12 a été fermée pendant plusieurs heures.



La sixième victime de la route cette année

Depuis le début de l'année 2012, les routes de Haute-Loire ont été le théâtre de cinq accidents mortels ayant conduit à la mort de six personnes. Si le constat n'en reste pas moins dramatique, rappelons que l'an dernier, à la même époque, neuf personnes avaient déjà perdu la vie sur les routes altiligériennes.