ASM Basket : C'est cuit pour le maintien en NM2 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

ASM Basket : C'est cuit pour le maintien en NM2

Date : 07/05/2017 | Mise à jour : 09/05/2017 07:35
Partager

La défaite des basketteurs vellaves, ce samedi 6 mai face à Feurs, sera fatale pour le maintien en NM2.

Après sa victoire sur le parquet de Clermont, l’ASM Basket pouvait encore jouer le maintien et une victoire en réception de Feurs, ce samedi 6 mai, aurait entretenu l'espoir.
Seulement les adversaires du soir ont été redoutables et il aurait fallu être au-delà de 100 % de sa forme, pour le club vellave, s’il avait voulu espérer quelque chose dans ce match. Au final, les Foréziens l’emportent assez nettement (65-76), mais ont parfois été destabilisés par la fougue des Asémistes.

Deuxième round à l'avantage des Ponots

Des visiteurs qui ont pris le match par le bon bout, emmenés par un Alao intraitable. Ils récupèrent les ballons haut et font souffrir les Ponots qui attendent la moitié du premier quart-temps pour se réveiller. Néanmoins, les hommes de Nicolas Grégoire finissent la période en retard (13-17).
Le deuxième round est nettement plus à l’avantage des Ponots, qui mettent le turbo. Ils se montrent aussi plus habiles, notamment aux paniers à 3 pts, à l’image d’un Benahamed qui se montre partout à la fois, au rebond défensif comme au score, et qui en plus prend l’initiative de chauffer la salle.

Options tactiques incisives des Foréziens

À la mi-temps, on pense que l’ASM pourrait avoir pris un avantage psychologique (36-35).
Mais les Foréziens reviennent avec des options tactiques plus incisives, au troisième quart-temps. Ils récupèrent quelques ballons assassins et en plus, Alao va marquer des paniers venus de nulle part. De quoi entâcher le moral des troupes ponotes. Ces derniers marquent le pas (51-59).
Dans la dernière ligne droite de cette partie, les forces asémistes vont se délitter peu à peu. Les joueurs de Feurs ne se démontent jamais et reprennent rapidement l’ascendant au moindre regain d’espoir vite noyé dans l’œuf.

Combat à distance pour le maintien

La victoire finale leur est acquise (65-76), tandis que les Ponots et leur public, quelque peu résignés, attendront les résultats des autres rencontres pour savoir si un maigre espoir est encore permis quant au maintien en NM2. Ils ne savaient pas encore que Mulhouse et Montbrison l’avaient tous deux emporté, respectivement contre Ouest-Lyonnais (81-75) et sur le terrain de Beaujolais (70-72).
Avec deux points de retard sur ces deux clubs, avant d’aller défier Bourg-en-Bresse pour la dernière journée, on peut dire que c'est fait pour la descente en NM3, côté ASM.

Le mot du coach David Georges

L'entraîneur ponot ne connaissait pas encore les résultats des autres matchs : « C’était dur physiquement, mais après je ne pense pas que ce soit seulement physique. On fait une première mi-temps qui est bonne, sauf sur la toute fin. Parce qu’on avait fait un bon écart (30-21, ndlr), mais on les laisse revenir sur des choses simples. (…) L’absence de nos intérieurs est préjudiciable, mais on doit compenser, on en est capables. (...) Nous sommes des compétiteurs et on se doit maintenant d’aller gagner à Bourg. On fera les comptes à la fin.»

J.J.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...