A45: les pros se remobilisent sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

A45: les pros se remobilisent

Date : 19/05/2016 | Mise à jour : 19/05/2016 17:05
Partager

La Fédération BTP Loire, le MEDEF, la CGPME, l'UIMM, la FNTV Loire - FNTR Loire, ainsi que les chambres consulaires CMA et CCI ont tenu une conférence de presse commune ce 19 mai au sujet de l'A45, la seconde autoroute payante entre Saint-Etienne et Lyon.

Le communiqué des organisations patronales et des chambres consulaires:

"Au-delà des retombées économiques directes qui résulteront du chantier, (du travail pendant 5 ans !), Les 194 000 salariés et les 44 500 entreprises du territoire ont un besoin commun : des infrastructures efficaces, modernes permettant des liaisons fluides et rapides. C’est tout à la fois un enjeu de qualité de vie, d’équilibre et de pérennité des emplois qu’un enjeu de compétitivité et d’attractivité. Si cette liaison ne se fait pas c’est le risque fort d’un déclin de l’agglomération stéphanoise et du département au moment où la nouvelle grande région Auvergne Rhône-Alpes offre l’opportunité d’être au cœur des relations et des échanges. Des étapes importantes ont été franchies : La puissance publique s’engage pour investir : Etat, Région, Département, St-Etienne Métropole, et les collectivités. L’étape décisive sera la finalisation du plan de financement prévue pour fin juin. C’est tout un territoire qui se met en mouvement. L’heure n’est plus aux hésitations !"

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAnonyme le 21 mai 2016 - 12h15
Question : Quand trouveront-ils de bons arguments qui puissent justifier cette autoroute ? Réponse : Jamais, il est trop tard, restaurons et aménageons sérieusement ce que nous avons, les finances des contribuables ne sen porteront que mieux et le chantier sera à la hauteur du besoin...libérer Givors de son bouchon quotidien en permettant aux automobilistes de circuler de façon fluide. Nul besoin d'une seconde autoroute qui ne servira à rien !

Signaler un abus

img_journalistepp le 20 mai 2016 - 09h55
Combien de temps faudra-t-il pour que ,enfin, ces personnes admettent que la mise en service d'une autoroute entre deux villes ,favorise la plus forte aux dépens de la plus faible ? Persister dans l'erreur est ,paraît-il , diabolique .

Signaler un abus

img_journalisteN le 20 mai 2016 - 08h00
On voit bien que c'est un projet du XXe siècle... Il suffit de faire la moyenne d'âge des participants. J'espère que leur portefeuille est bien garni pour payer avec leurs impôts leur infrastructure complètement obsolète.

Signaler un abus