700 km pour à pied contre l'homophobie via le 43 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

700 km pour à pied contre l'homophobie via le 43

Date : 09/05/2017 | Mise à jour : 22/05/2017 08:42
Partager

Entre dimanche et lundi, un marcheur qui parcourt 700 km pour l'association Le Refuge fera escale en Haute-Loire. Chacun est invité à venir le rencontrer pour échanger.



Extrait d'une exposition photo de Lucien Soyere avec la Gay Pride de Lyon en 2014 et le mariage de Max et Michel à Raucoules en 2013.

Le nombre d'actes homophobes a augmenté en 2016 en France selon un rapport dévoilé par SOS Homophobie le 10 mai dernier. Une première hausse de près de 20 % après deux années consécutives de baisse. La faute aux propos discriminants prononcés durant les nombreux débats depuis des mois selon l’association. Internet fait toujours office de défouloir.

Ce mercredi 17 mai a marqué la journée mondiale de lutte contre l'homophobie. Une association vient en aide aux jeunes qui se découvrent homosexuels. Mais, ici, la plus proche antenne du Refuge se trouve à Lyon. Face à ce désert des campagnes, un sympathisant de l’association a décidé de parcourir la France, de Paris à Montpellier, pour échanger avec la population. Julien Mas entrera en Haute-Loire dimanche. Il fera étape à Félines. Lundi, il arrivera au Puy et passera la journée de mardi sur place.

C’est Julien Chevron, 34 ans, qui l’héberge dans la cité ponote. Pour ce trentenaire, c’est important que le sujet soit abordé en dehors des métropoles.




Nous lui avons demandé s’il a remarqué des signes d’homophobie en Haute-Loire.



Mercredi prochain, Julien Mas fera escale à Pradelles. Vous pouvez le suivre sur sa page Facebook « 700km à pied pour le refuge ».

Annabel Walker


> Lire aussi :

En juillet 2016, Marina et Nadia se sont dit oui à la mairie du Puy-en-Velay.

Est-ce toujours difficile de vivre pleinement son homosexualité en Haute-Loire ? 25/04/2013


En Haute-Loire, les jeunes qui se questionnent sur leur orientation sexuelle peuvent faire appel à Allô Ecoute Ado, une ligne et un forum d'échanges pour jeune en mal-être, ainsi qu'Allô Ecoute Parents pour les parents.

Depuis le 2 mai et jusqu'au 1er juin 2017, Julien Mas, sympathisant du Refuge et marcheur, marche 700 km, de Paris à Montpellier, pour l'association "Le Refuge" et contre l'homophobie. Du dimanche 21 au Mercredi 24 mai, son périple l'emmènera en Haute-Loire via Félines, Le Puy-en-Velay et Pradelles.

En tout, il aura fait étape dans 26 communes. Objectif : échanger avec des citoyens tout au long du parcours sur ce sujet sensible et parfois compliqué à aborder qu’est l’homosexualité.

Pour cela, il est entré en contact avec les mairies des villes traversées pour y organiser des rencontres en s’appuyant sur le documentaire "Homosexualité : du rejet au Refuge", réalisé par Sonia Rolland et Pascal Petit, au sein même de l'association.



Ces rencontres seront l’occasion de discuter avec des jeunes qui pourraient se sentir en situation d’isolement mais également d’entamer un dialogue avec des parents ou toute personne qui aurait des interrogations sur l’homosexualité.
Chacun est également invité à marcher quelques kilomètres avec Julien Mas en le rejoignant dans l'une des villes du parcours.

Les 26 étapes du parcours :

Mardi 2 mai – Paris – délégation Le Refuge et arrivée à Montgeron (Île-de-France)
Mercredi 3 mai – Melun (Seine et Marne)
Jeudi 4 mai – Nemours (Seine et Marne)
Vendredi 5 mai – Montargis (Loiret)
Dimanche 7 mai – La Bussière (Loiret)
Lundi 8 mai – Châtillon-sur-Loire (Loiret)
Mardi 9 mai – Bannay (Cher)
Mercredi 10 mai – La Charité-sur-Loire (Nièvre)
Vendredi 12 mai – Nevers (Nièvre)
Samedi 13 mai – Chantenay Saint Imbert (Nièvre)
Dimanche 14 mai – Moulins (Allier)
Lundi 15 mai – Varennes-sur-Allier (Allier)
Mardi 16 mai – Vichy (Allier)
Jeudi 18 mai – Dorat (Puy-de-Dôme)
Vendredi 19 mai – Domaize (Puy-de-Dôme)
Samedi 20 mai – Saint Germain l’Herm (Puy-de-Dôme)
Dimanche 21 mai – Félines (Haute-Loire)
Lundi 22 mai – Le Puy-en-Velay (Haute-Loire)
Mercredi 24 mai – Pradelles (Haute-Loire)
Jeudi 25 mai – La Bastide Puylaurent (Lozère)
Vendredi 26 mai – Morangiès (Lozère)
Samedi 27 mai – Chamborigaud (Gard)
Dimanche 28 mai – Alès (Gard)
Lundi 29 mai – Quissac (Gard)
Mercredi 31 mai – Assas (Hérault)
Jeudi 1er juin – Montpellier (Hérault) - arrivée au siège du Refuge

> Suivre le parcours de Julien Mas pour Le Refuge sur Facebook




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalister le 19 mai 2017 - 15h50
Nous avons échapper à "sens commun" partenaire de Fillon Est ce mieux avec Macron qui compte dans son équipe un certain DARMANIN farouche opposant au mariage pour tous ? L'homophobie a encore (malheureusement ) de beaux jours Merci à julien Mas

Signaler un abus