20 ans d'échange entre la Finlande et le lycée Simone Weil sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

20 ans d'échange entre la Finlande et le lycée Simone Weil

Date : 24/05/2019
Partager

Du 2 au 10 mai dernier, le lycée Simone Weil a accueilli une vingtaine d’élèves et deux professeurs du Lycée Tammerkoski Lukio de Tampere, en Finlande, dans le cadre d’un échange linguistique qui avait déjà permis à autant d’élèves et d’enseignantes de la section Euro du Lycée Simone Weil de séjourner en Finlande au mois de janvier.

Né de la rencontre entre une professeure d’anglais de ce lycée du Puy et une enseignante Finlandaise, cet échange, qui s’appuie maintenant sur un appariement entre les deux établissements, a fêté cette année ses vingt ans et a permis à plus de 250 jeunes Ponots de découvrir ce voisin européen.
Dans le même temps, ce sont autant de jeunes finlandais qui ont pu découvrir notre région, notre patrimoine et notre culture. Suite à cet échange, certains sont même revenus étudier quelques mois au Lycée Simone Weil.

« Cet échange est une chance incroyable ! pendant 10 jours, nous vivons et étudions avec des jeunes de notre âge. Cela nous permet de comprendre leur culture, de découvrir leur système scolaire, qui est l’un des plus performants au monde, mais aussi de prendre conscience de ce que nous partageons déjà ! » s’enthousiasme l’une des élèves.
Pour les enseignantes, « cet échange permet aux élèves de perfectionner leur anglais, qui devient un véritable outil de communication, et non plus seulement une matière scolaire. Partager, découvrir, comprendre deviennent la priorité qui permet de surmonter d’éventuels complexes. Pour nous, c’est l’occasion d’observer de près ce système scolaire si souvent pris en exemple et de faire évoluer nos pratiques pédagogiques. »

Pour tous, il est sans conteste l’occasion de faire vivre la citoyenneté européenne. « Cet échange permet aux élèves de mesurer à la fois les différences culturelles, mais aussi combien ils ont en commun. C’est pour beaucoup un premier pas sur le chemin de la mobilité européenne, puisqu’un nombre croissant d’élèves se tourne actuellement vers l’Europe dans son ensemble pour étudier, ou plus tard décrocher un premier emploi. L’Espagne, la Belgique, la Roumanie ou encore la Suède sont devenues des options sérieuses » insiste l’une des enseignantes.
« Cet échange ouvre ainsi des perspectives et contribue à permettre à nos élèves de faire partie de cette jeunesse européenne, dynamique, active, mobile et polyglotte ».

Certains élèves ont déjà prévu de revoir leurs amis finlandais à la faveur de l’été ; tous entendent bien rester en contact via les réseaux sociaux et continuer de profiter de cette expérience que le lycée Simone Weil leur a offerte.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...