15km du Puy : un départ groupé hommes et femmes sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

15km du Puy : un départ groupé hommes et femmes

Date : 17/03/2017 | Mise à jour : 20/03/2017 17:19
Partager

Pour sa 35ème édition, la course des 15km du Puy propose une grande nouveauté : le départ groupé des hommes et des femmes, ce qui ne s'était pas produit depuis 1989. On trouvera aussi un food truck et le retour du parcours inauguré l'an passé, qui a plu aux coureurs.

« On ne change pas une formule qui gagne, » comme aime à le rappeler André Chouvet, président de l'association organisatrice de la traditionnelle course du 1er mai au Puy-en-Velay. Les fondamentaux ne bougeront donc pas trop et le parcours en deux boucles, étrenné l'an dernier, a su satisfaire les participants et sera donc conservé.
Le fameux label international ne sera pas pour cette année non plus, bien que la course remplisse les conditions, le nombre de places étant limité, il faudra attendre le désistement d'une autre course pour obtenir la distinction. Cela n'inquiète pas les organisateurs outre mesure, puisqu'ils proposent un beau plateau malgré tout.

Un départ groupé, inédit depuis 1989


La grande nouveauté de cette année sera le départ groupé des femmes et des hommes, ce qui ne s'était pas produit depuis 1989. En effet, il avait été décidé que les femmes partiraient six minutes plus tard, « afin de les mettre en valeur, de voir le talent de ces grandes championnes à l'oeuvre, » explique André Chouvet. Toutefois, le nombre de coureuses ne cessent d'augmenter, il y avait 26% de femmes parmi les inscrits l'an dernier, ce dont les organisateurs se félicitent. Cela veut donc dire beaucoup plus de doublés, ce qui a fini par devenir gênant. Sur la recommandation des juges présents en 2016, la course des 15km du Puy a donc abandonné sa petite particularité.
Le président de l'association s'attend toutefois à ce que ce changement fasse plaisir : « Les gens pourront courir ensemble, en couple, en famille. Ca va être un plus, ça créera une émulation chez les filles et puis, ce n'est pas sûr que les meilleurs régionaux battent les meilleures féminines. C'est positif des deux côtés. »
Pour André Chouvet, le président de l’association de la course du 1er mai, il n’est pas nécessaire d’être un athlète sur-entraîné pour participer.



Une course conviviale et populaire

Dans l'esprit de camaraderie et de convivialité que les organisateurs tiennent à préserver, on verra en 2017 un food truck s'installer dans le centre-ville, pour proposer des dégustations et des animations culinaires. Après tout, André Chouvet rappelle bien que « beaucoup de gens viennent courir pour le plaisir et déguster des saucisses/lentilles et une bonne bière locale après. »
Courir 15km pour cette récompense peut sembler intimidant, mais ce n'est rien d'insurmontable avec un peu de préparation. Justine Chandès, bénévole depuis deux ans dans l'association organisatrice, rappelle que « c'est une bonne ambiance, faut pas hésiter à s'inscrire avec un groupe d'amis ou son entreprise. Et puis, on a une page Facebook "15 km du Puy", où on donne des conseils réguliers pour s'entraîner et tenir au mieux les 15km. Faut venir, faut essayer, tout le monde est le bienvenu ! »
Le mot est donc lancé et les organisateurs de la course du 1er mai espèrent de meilleures conditions climatiques que l'an passé (entre 3 et 7C° et beaucoup de vent) mais une participation tout aussi massive (1 400 personnes).

T.N.


> Notre reportage de la dernière édition :


15km 2016 from Zoomdici Haute-Loire on Vimeo.


 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...