15 août : la cathédrale du Puy sous les projecteurs sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

15 août : la cathédrale du Puy sous les projecteurs

Date : 14/08/2019 | Mise à jour : 14/08/2019 19:26
Partager

Les "acteurs" répétaient une dernière fois, mercredi, en vue de la retransmission en direct de la messe du 15 août dans l'émission "Le Jour du Seigneur" et dans plusieurs pays européens.

Ce jeudi matin, 15 août, jour de l'assomption, la ville du Puy-en-Velay est en ébullition. Car comme chaque année, les évènements du 15 août devrait accueillir entre 10 000 et 15 000 personne selon Emmanuel Bonnet, le responsable bénévole de l'équipe de sécurité de la Cathédrale du Puy-en-Velay.

Mais la messe 2019 a la particularité d'être diffusée en direct dans 7 pays différents : l'Irlande, les Pays-Bas, la Belgique flamande, la Belgique wallonne, la Suisse française, la Suisse italienne et bien sûr la France, dans l'émission "Le Jour du Seigneur".

Une mobilisation important chaque 15 août

"Nous sommes une quarantaine de personnes dans l'équipe de sécurité" explique Emmanuel Bonnet. Son équipe va procéder à des fouilles visuelles à l'entrée de la cathédrale. "Chaque année pour le 15 août, les bénévoles répondent présents. Alors nous avons prévu deux équipes : 20 personnes pour la messe et 25 pour la procession.".

La procession de jeudi après-midi va s'élancer, à15h30, du croisement de l'avenue de la Cathédrale et du boulevard Carnot, jusqu'à la cathédrale, en passant par la rue Chaussade et en remontant le Breuil et St-Louis. Là encore les équipes de sécurité seront mobilisées pour assurer la non-circulation des axes mobilisés.

57 minutes, pas une de plus

Mercredi après-midi, tous les acteurs été impliqués pour participer à la répétition finale, ouverte au public, de la grande messe qui doit durer 57 minutes exactement. Devant les yeux ébahis du public venu nombreux, les chants et prêches de Mgr Luc Crepy se sont enchaînés sous le contrôle des réalisateurs, depuis leur régie installées dans leur camionnette, sur le parking à côté de la chapelle Saint-Georges.

Retransmission de la messe à 11 heures sur France 2. Un documentaire sur le sculpteur ponot disparu récemment, Dominique Kaeppelin, sera diffusé avant la messe à 10h35.



Cinq sociétés différentes

3 jours de travail, 7 caméras, dont une montée sur grue, 100 projecteurs pour 80 Kw/h de lumière et des kilomètres de câbles, et plus encore, seront utiles à la captation de la cérémonie. Pas moins de cinq sociétés œuvrent depuis mardi à l'installation du tournage de la messe du 15 août : Lumex pour l'eclairage, Euromédia pour la captation, Remote Concept pour la grue, France Télévisions et le CFRT pour la réalisation et la production.

L'ail gauche réservée

"Nous sommes environ une quarantaine sur le tournage" assure Baptiste Arnaud-Benaïs, chef éclairagiste. "Il y a des cadreurs, des électriciens, des assistants, une scripte, un directeur photo, des techniciens, des ingénieurs son et vidéo. Ca fait beaucoup de monde." En effet, cela va quelque peu changer le décor habituel de la cathédrale, car une grande partie de l'ail gauche de cette dernière est réservée à la technique.

Devant la beauté d'une telle cérémonie, les fidèles ne devraient pas avoir de difficulté à faire abstraction de tout cet attirail technique impressionnant.


Découvrez en photos et en vidéo, quelques images de la répétition du mercredi 14 août :

Répétition de la messe du 15 août 2019 au Puy-en-Velay from Zoomdici Haute-Loire on Vimeo.





Valentin Bonnefoy

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistegl le 17 août 2019 - 05h42
QUI PAYE LA FACTURE ????? CE SERAIT INTERESSANT DE SAVOIR QUI !!!!!!

Signaler un abus

img_journalistec le 16 août 2019 - 04h14
L'ail gauche ! aïe, aïe, aïe !

Signaler un abus