14-18 : les projets labellisés par la Mission Centenaire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

14-18 : les projets labellisés par la Mission Centenaire

Date : 09/11/2018
Partager

Le centenaire de la Grande Guerre est notamment l'occasion de présenter l'ensemble des projets qui ont été labellisés par la Mission Centenaire 14-18 en Haute-Loire.

0/ « Ceux de… Les soldats de la Haute-Loire au front » (Projet labellisé pour l’ensemble du cycle commémoratif)


Depuis le début des célébrations du centenaire de la guerre 1914 – 1918, un petit groupe de chercheurs, d'historiens, de collectionneurs s'est retrouvé afin de proposer à un large public le résultat de ses travaux.
La nouvelle exposition inaugurée le 21 septembre 2018 est dans la continuité de celles des années précédentes.
Son thème : « Ceux de 18, la Haute-Loire au front ».
Elle n'a pu se réaliser qu'avec les archives, documents, photos rassemblés par quelques passionnés qui ne comptent pas leur temps pour sélectionner les éléments permettant de réaliser les panneaux proposés aux visiteurs.
Des documents issus d'archives familiales, de collections privées et de fonds conservés aux archives ont également alimenté cette exposition. Sont notamment abordés : l'Offensive allemande dans la Somme ; la seconde bataille de la Marne ; la contre-offensive avec les premières troupes américaines qui permettent de repousser partout les allemands ; l'armée d'Orient, la signature de l'armistice le 11 novembre 1918...
Quelques figures de poilus de Haute-Loire sont évoquées.
Une place importante est également prévue pour les actions d'éclats du 86e R.I. du Puy.
ACROGEC, association qui porte ce projet depuis 5 ans, fonctionne dans le total bénévolat, avec le soutien précieux du directeur des archives départementales de la Haute-Loire et de
membres du personnel mis à disposition ; avec l'appui du directeur de Canope et grâce à la subvention qui est accordée par le Comité du Centenaire avec le soutien de l'ONAC-VG.
La possibilité d'utiliser le hall d’entrée des archives, mis à notre disposition par le Conseil départemental, pendant les mois d'exposition est également un élément capital.
La poursuite de l'aventure pour 2018 est liée a des aides indispensables pour nous permettre de réaliser les catalogues des expositions 1917 - 1918, dont le coût de fabrication se situe pour 100 exemplaires à 3500 euros.


1/ Mémoire de la Grande Guerre : parcours des soldats de Loire- Semène


Depuis 2014, le Président Jean-Jacques BARLET, la Vice- présidente Josianne MARCONNET, de l’Association « GENEALOGIE ET PATRIMOINE DESIDERIEN » et leurs Adhérents, en partenariat avec la Mairie de Saint Didier en Velay, la Mairie de Saint Ferréol d’Auroure, et les Archives Départementales de la Haute-Loire, organisent autour du 11 novembre une exposition commémorative sur le Centenaire de la Guerre 14-18.

Pour 2018, anniversaire du Centenaire de l’Armistice, l’exposition retrace, pour les Soldats des Communes de Loire-Semène, morts au Front en 1918, leur état civil, avec éventuellement leur mariage, le lieu de leur sépulture, si cette dernière est connue, leur fiche matricule, leur parcours militaire, les journaux de marche de leur régiment, leur généalogie ascendante sur cinq générations.

Outre une exposition de panneaux prêtée par le service départemental de la Haute-Loire de l’ONAC-VG, ce projet présente des collections privées d’objets de la Guerre de Christophe JEROME et de Gilles PETRE, des dessins « Ceux de 14-18 » de Philippe SABATIER.
Par ailleurs,  des conférences et des projections de films sont organisées ainsi que des dédicaces d’ouvrages.

Reconstitution d’une tranchée réalisée par Bernard FAURIE et Geneviève GEORGON.
Les scolaires sont accueillis pour la visite guidée de l’exposition et participation à une conférence.

  

2/ Un village auvergnat dans la Grande Guerre : L'exemple de Saint-Didier-sur-Doulon


En partenariat avec la Municipalité et la section locale des Anciens Combattants PG-CATM, en 2017, l’association Saint Didier Mémoire Club (DIMECLUB) s’est donné pour projet de rassembler la population saindiéroise (200 habitants permanents) et sa « diaspora » dans le cadre du Devoir de Mémoire dû non seulement aux 52 «Poilus » morts pour la France et qui furent leurs ancêtres, mais aussi aux 218 autres, revenus, certes, mais dans quel état physique (blessés, gazés, amputés…) et, plus insidieusement, psychique ; ce devoir de mémoire s’adresse aussi aux mères, aux épouses (certaines devenues veuves), aux enfants (dont les pupilles de la Nation), qui, à l’arrière, ont beaucoup souffert eux aussi : tous constituent une Génération sacrifiée qui a su assumer ce sacrifice pour la patrie avec courage et dignité. La grande mobilisation de nos saindiérois actuels autour de nos travaux (ils nous ont fait confiance et apporté en abondance les lettres, les objets, les photographies, les témoignages… que nous utilisons) est déjà, à l’avance, un critère de réussite.
Notre exposition vise aussi à reconstituer, pour les familles actuelles qui l’attendent impatiemment, mais aussi pour les générations futures ou encore pour les habitants des communes rurales auvergnates semblables à la nôtre, la micro-histoire de St. Didier dans le terrible premier quart du XXème siècle. Elle vise enfin à prouver que de petits villages comme le nôtre sont capables de réalisations hors du commun ; c’est pourquoi nous sommes très fiers d’avoir obtenu le Label Mission centenaire.
Elle se décline en quatre parties couvrant chacune au moins 3 thèmes :
-La place des saindiérois dans les causes du conflit et la vie du village avant août 1914 ;
-Le courage et la détermination de nos 270 mobilisés sur les différents Fronts ;
-Le courage et l’abnégation de leurs familles à l’arrière, auxquelles ces Poilus manquent dans tous les sens du terme ;
-Les traces profondes et durables laissées par la guerre dans notre village ainsi que le Devoir de Mémoire.
La conception de cette exposition la rend transportable, à la demande, dans d’autres lieux.


3/ « 1918 : Allier ses forces pour la Victoire »


Projet porté par Auzon Communauté
Pour marquer la fin du centenaire de la Grande Guerre, Auzon Communauté propose une nouvelle exposition commémorative intitulée «  1918 : allier ses forces pour la victoire ». Sur le même principe que les précédentes éditions, l’exposition circulera sur une grande partie de la communauté de communes et elle sera ponctuée de conférences thématiques, de visites commentées pour les adultes et pour les scolaires ainsi que de projections de films.
Du 11 au 27/10 / Mairie de Vézézoux
26/10 / 18h30 / Visite commentée par Chloé Pastourel
Du 29/10 au 7/11 / Bibliothèque d’Auzon
2/11 / 20h30 / Projection du film « Frantz » de François Ozon
Du 8 au 21/11 / Mairie de Vergongheon
9/11 / 20h30 / Conférence table ronde « Sorties de guerre »
Du 22/11 au 5/12 / Médiathèque de Sainte-Florine
23/11 / 20h30 / Conférence « Les années folles » par Chloé Pastourel
Du 6 au 19/12 / Mairie de Lempdes-sur-Allagnon
8/12 / 15h / Visite commentée par Chloé Pastourel


4 /« L’Aviation et le Brivadois 1914 - 1918 »


Le projet a été présenté par la Mairie de Brioude et l’association des cartophiles du Brivadois.
L’exposition « L’Aviation et le Brivadois 1914 - 1918 » a été présentée au public du 15 mai au 30 juin 2018 à la Mairie de Brioude. Elle a accueilli 1100 visiteurs dont 5 classes.
L’Exposition de 19 panneaux retraçant les débuts de l'aviation, la vie d'Eugène Gilbert un des as de l'aviation militaire, le parcours de pilotes, mécaniciens, observateurs, … du brivadois, la vie à Brioude au début du 20e siècle.
Exposition d'objets ayant appartenu à Eugène Gilbert : sa montre d'aviateur, son brevet de pilote, sa photo et ses médailles.
L'exposition en 19 panneaux était une volonté du comité d'organisation afin de permettre aux établissements scolaires ou aux communes de la réserver en totalité ou en partie.
L’exposition était accompagnée pour l’occasion par celle « les As de l’aviation » prêtée par le service départemental de l’ONAC-VG.
À la suite de l’exposition une brochure a été éditée : « L’Aviation et le Brivadois 1914 - 1918 » éditée pour le 11 novembre 2018
Celle-ci reprend l'essentiel de l'exposition, traite des moments forts de la Grande Guerre à partir de documents pour la plupart inédits et évoque le parcours de quelques brivadois sur lesquels des archives ont été mises à notre disposition.
La Municipalité de Brioude, avec le concours d'associations brivadoises et d'enseignants, a pris part au grand mouvement national de commémoration du centenaire de la Grande Guerre par la mise en place de deux expositions, l'édition de deux brochures et des cérémonies du 11 novembre rehaussées.


5/ "Fêtons le Centenaire 1918-2018"


Projet porté par l’association LAVE à Pradelles

L'association LAVE (entre Loire et Allier Vivre Ensemble) existe depuis 2002 .Elle se donne pour mission de retranscrire la mémoire de son territoire. Pour ce faire elle édite  le journal « Volcan ». Son aire de diffusion recouvre 27 communes du Nord Ardèche, Nord Lozère et Sud Haute-Loire dans lesquelles le journal est distribué. C'est dans le cadre de cette mission qu'ont été organisés, à Pradelles, les 3, 4 et 5 août 2018, trois jours de manifestations pour commémorer le Centenaire de la fin de la guerre de 14-18. Le programme des manifestations a commencé par un défilé en fanfare à travers la ville suivi par un hommage au monument aux morts avec des représentants des anciens combattants des communes, des militaires, des élus, une fanfare et une chorale. Des expositions et des conférences été présentées, notamment avec l'aide des Archives Départementales et du Souvenir Français. Des pièces de théâtre ont été jouées qui avaient trait à la guerre : « Jean n'ira pas en guerre, Jeanne y veillera » par la troupe A quoi Serge et « Fleur au fusil et arme à gauche » mise en scène par Hervé Marcillat et le théâtre des 33. Diverses animations (concours photo, dessin et peinture, concours culinaire) ont animé ces trois journées qui se sont terminées par un grand Banquet du Centenaire.


6/ Les poilus du Mazet dans la Grande Guerre


Projet porté par l’association "Environnement et Patroimoine du Mazet"

Cette exposition s’inscrit dans le cadre des commémorations, elle est destinée à rappeler la mémoire des combattants de la commune durant la Première Guerre Mondiale. Elle a été réalisée totalement grâce à des collectes effectuées* auprès des familles. C’est ainsi que l’on a pu retrouver objets, courriers, citations, photos de l’époque, médailles…etc tous objets propres à rappeler le souvenir de nos poilus, particulièrement des 102 « morts pour la France » de la commune, 101 figurent sur le monument, un oubli ayant été constaté et à ce jour non réparé.
Elle est visible jusqu’au 30 Novembre 2018 dans la salle de classe IIIème République reconstituée ( notre photo) dont le cadre est très approprié. Elle est ouverte tous les jours du 5 novembre au 11 novembre de 15h00 à 19h00 puis à la demande à partir de cette période ( de 15h00 à 18h00)  jusqu’au 30 Novembre 2018, les permanences étant assurées par les membres de l’association.
 Parallèlement un film réalisé par l’atelier cinéma du Collège du Lignon ayant obtenu le label du centenaire sera projeté dans cette même salle de classe ( maxi 30p) , notamment en direction des scolaires ( CE2,CM1 et CM2 ) de l’Ecole du Mazet qui en ont fait la demande mais toute autre école sera la bienvenue ( tel 06 88 56 69 16).


LES PROJETS LABELLISES ENTRE 2014 à 2018


1/ « Les Femmes dans la Première Guerre mondiale »


porté par le Conseil départemental de la Haute-Loire.
Cette exposition au Conseil Général a mis en scène les femmes dans le milieu du soin et dans le milieu agricole et fut agrémentée de conférences.
Des représentations théâtrales de collégiens eurent lieu et une compagnie professionnelle joua une pièce pour les scolaires et le grand public


2/ « Gloire à ? … »


Spectacle porté par le Groupe 33 Productions.
Ce spectacle aborde la question de la reconnaissance et des commémorations à travers une histoire trouvant ses origines pendant la Première Guerre mondiale. Présent au festival d’Avignon 2014, il a été présenté dans des établissements scolaires et des représentations eurent lieu pour le grand public.


3/ « Ceux de….. Les soldats de la Haute-Loire au front » (projet labellisé pour l’ensemble du cycle commémoratif)


Exposition réalisée l’ACROGEC, les Archives départementales (et initialement avec le concours du CDDP)  cf. page 2


4 »/Les troupes coloniales dans la Première Guerre mondiale »


Exposition de l’Amicale des Anciens d’Outre-Mer et des Troupes de Marine de la Haute-Loire afin d’aborder l’engagement des altiligériens dans les troupes coloniales pendant la Première Guerre mondiale.


5/ « Laisser-vous conter la Grande Guerre »


Exposition itinérante dans les 28 communes de la Communauté d’Agglomération du Puy-en-Velay,  ainsi que des lectures par le personnel des bibliothèques et spectacles de conteurs professionnels


6/ « Numéro du Jacquemart spécial  Centenaire »


« Le Jacquemart », journal associatif de la commune de Langeac existant depuis plus de 35 ans, a sorti un numéro spécial de 150 pages en juin 2014 comportant des articles sur la Première Guerre mondiale dans le Langeadois.



7/ « La Grande Guerre et le Brivadois  1914 – 1918»


du 8 octobre au 29 novembre 2014 à la Mairie de Brioude.
Furent exposés documents et objets de poilus de Brioude, le conseil de révision de mai 1914, la mobilisation, le 101e RIT à Brioude, l'hôpital auxiliaire n°4, le parcours de soldats du brivadois, tenues militaires, artisanat des tranchées,... le rationnement, l'Armistice, les monuments aux morts et aux combattants


8 /« Monistrol dans la Grande Guerre »


La commune de Monistrol-sur-Loire a souhaité commémorer le déclenchement du conflit et ses conséquences locales et européennes en utilisant une pluralité de supports et en tirant profit des multiples équipements culturels communaux.

Fut ainsi présentée une exposition mêlant résultat d’une collecte locale d’objets et travail d’une plasticienne sur les Gueules Cassées. Une conférence de l’Université Pour Tous, des  soirées ciné-rencontres et la représentation d’un spectacle accompagneront la commémoration du 11 novembreauxquelles seront associés les scolaires


9/ « Boudon Lashermes et l'Echo du Boqueteau : un félibrige dans la Grande Guerre »


Projet porté par l’Association "Sur les pas d'Albert Boudon-Lashermes"
Albert Boudon-Lashermes, natif de Haute-Loire, fut un disciple de Frédéric Mistral, Poilu et artiste. Il a poursuivi son œuvre poétique et littéraire dans les tranchées et a  créé un journal littéraire, « L’Echo du Boqueteau » qui représente 1600 pages de poèmes, chansons et chroniques diverses, dont une grande partie en langue occitane.
Ce projet propose une étude de la Grande Guerre par la mise en valeur de ces œuvres, avec diverses manifestations d’avril à décembre 2015 sur les communes du Puy-en-Velay et des environs.


10 /« Raconte-moi les monuments aux morts de la Grande Guerre dans le Haut-Allier »


Projet porté par le Syndicat Mixte d'Aménagement du Haut-Allier
Réalisation et édition d’un livret pédagogique sur le thème « Raconte-moi les Monuments aux morts de la Grande Guerre dans le Haut-Allier », comportant texte, questionnaire et clichés.
Ce document servira de support aux visites guidées organisées à l’attention des établissements scolaires du territoire pour découvrir les monuments aux morts des communes du Haut-Allier.


11/ « Chanter en 14 »


Projet porté par Association Cadanse
La guerre de 1914-1918, malgré ses horreurs, fut à l’origine de la création de nombreuses chansons, par les combattants eux-mêmes ou par des chansonniers, à l’intention du front ou pour l’arrière. Chansons de souffrance, chansons d’espoir, patriotiques ou pacifistes, l’essentiel était de chanter pour tenir.
Ce moment musical permet d’évoquer l’étonnante aventure des chansonniers vellaves de L’Écho du Boqueteau qui, autour d’Albert Boudon-Lashermes, composèrent des dizaines de chansons en français
comme en occitan.


12/ L’expérience du combattant et les Américains durant la Grande Guerre en Auvergne


Porté par Auzon Communauté
Exposition itinérante sur l’expérience des combattants auvergnats dans la Grande Guerre et la présence des soldats et des philanthropes américains dans la région auvergnate.


13/ Chavaniac, Terre France Amérique, cent ans d’aides


Porté par le Conseil départemental de la Haute-Loire.
Projet autour du château de Chavaniac-Lafayette où est né le marquis de Lafayette, héros de l’indépendance des Etats-Unis. Hommage au travail et à l’implication des Américains dans le conflit, dans le cadre d’un double centenaire : celui de l’achat officiel du Château de Chavaniac-Lafayette par le Mémorial, fin 1916 – début 1917, ainsi que l’entrée en guerre des alliés Américains.


14/ L’année 1917 dans la Grande Guerre

 
Projet porté par l’association « Généalogie et patrimoine désidérien »

Chaque année depuis 2014, « Généalogie et patrimoine désidérien » a organisé une exposition en partenariat avec la communauté de communes. L’association y présente ses recherches sur les soldats de la Grande Guerre, et des projections vidéos et conférences sont mises en place à destination du grand public et des scolaires.
Pour 2016, les travaux de recherche sur les soldats décédés en 1916 ont été présentés avec des expositions ONACVG, plusieurs films, des objets prêtés par la population et une dizaine de conférences.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire