Combien d'hospitalisations pour Covid en Haute-Loire ce mardi ? sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Combien d'hospitalisations pour Covid en Haute-Loire ce mardi ?

Date : 16/09/2020 | Mise à jour : 17/09/2020 08:58
Partager

14 hospitalisations pour Covid en un seul jour en Haute-Loire : c’est le triste bilan relevé par Santé Publique France ce mardi 15 septembre 2020. Et c’est même le record depuis le début de la crise sanitaire dans le département.

Au printemps, le nombre maximum d’admis en une journée pour cause de coronavirus était de 10.
Ce mardi 15 septembre donc, 14 personnes ont été admis à Emile Roux alors que les deux malades soignés jusque là ont pu rentrer chez eux.
Sur les 14 patients Covid actuellement à Emile Roux, un seul est en réanimation.

Ça ce sont les chiffres publics de Santé Publique France. Mais selon l'Agence régionale de santé, émanation directe du ministère de la santé, il n'y aurait eu que deux nouvelles hospitalisations pour Covid ce mardi en Haute-Loire. Où est la vérité ?

Nous avons contacté la direction de l'hôpital Emile Roux ainsi que le service presse de Santé Publique France et la préfecture qui est en lien avec l'ARS. La préfecture a signalé l'incohérence mais sans effet pour l'instant. On devrait en savoir plus ce jeudi puisque le directeur de l'hôpital Emile Roux Jean-Marie Bolliet fera un point sur la situation Covid-19 et notamment sur le Centre de prélèvements Covid-19.  

A noter que de nombreux malades d’un gros tiers Est du département sont envoyés à Saint-Etienne, même chose côté Brivadois vers le Puy-de-Dôme. Les chiffres du Covid de la Haute-Loire sont donc tronqués d’autant depuis le début de la crise.

Un peu partout en France, les laboratoires d'analyses et leurs employés ont la tête sous l'eau à cause du nombre grandissant de tests à réaliser. Plus d’un million de Français se font diagnostiquer chaque semaine désormais avec ces files d'attente que l'on voit partout chaque jour. La grève est reconduite ce mercredi dans une vingtaine de sites chez Biofusion. Les salariés réclament une prime Covid de 1000 euros et une hausse des salaires.

Des tests salivaires plus rapides et plus faciles à réaliser devraient arriver en octobre.

> Lire aussi : Avec un nombre de cas contacts par patient positif plus important qu'au niveau national, la Haute-Loire pourrait passer en "vulnérabilité élevée" dans les prochains jours.













Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistemH le 16 septembre 2020 - 07h53
Et les fêtes du roi de l'oiseau sont maintenues...... Quel est donc le pouvoir de cette association pour que le préfet maintienne ce rassemblement..... C'est pathétique et inquiétant..... LT96X

Signaler un abus

img_journalistegc le 16 septembre 2020 - 06h44
Et, avec du personnel hospitalier positif au COVID, obligé de travailler, on est bien Tintin ??? Merci qui?? Merci....

Signaler un abus