"Vers un service public low-cost" : la direction des finances publiques 43 répond sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

"Vers un service public low-cost" : la direction des finances publiques 43 répond

Date : 24/06/2019
Partager

Suite à l'article publié sur le site Zoomdici le 21 juin dernier (Finances : vers "un service public low-cost"), la Direction départementale des finances publiques de Haute-Loire souhaite apporter des précisions sur la démarche engagée quant à son projet de nouveau réseau de proximité à l'horizon 2022.

La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) vient de lancer une large concertation sur l'évolution de son réseau sur le territoire afin de l'adapter d'ici 2022. L'objectif principal est d'augmenter très largement le nombre de communes où la (DGFiP) apportera un service de proximité aux usagers.

Les propositions faites par la (DGFiP) conduisent à augmenter le nombre de communes bénéficiant d'un point de contact c'est-à-dire d'un lieu où il sera possible d'échanger avec un agent de la (DGFiP). Ce sera le cas pour le département de la Haute-Loire puisque le projet de nouveau réseau de proximité compte 20 points de contact soit 6 de plus qu'actuellement, l'accès à un service de proximité sera accru. Les usagers pourront bénéficier de tous les canaux de contact pour réaliser leurs démarches et poser leurs questions (internet, téléphone mais aussi physique, dans un nombre plus important de points de contact, y compris par un nouveau mode d'échange : la visioconférence).

Concernant le service aux collectivités territoriales, les missions traditionnelles de la comptabilité publique continueront à être exercées dans des services de gestion comptables renforcés, concentrant les tâches qui peuvent l'être, s'appuyant sur des équipes plus étoffées et un encadrement plus fort. Ces services continueront à accueillir du public. En Haute-Loire, ces services de gestion comptable seront situés à Brioude, Langeac, Le Puy, Monistrol-sur-Loire et Yssingeaux.

Par ailleurs, l'activité de conseil en matière financière, fiscale et comptable au service des collectivités, notamment les plus petites, sera renforcée par l'affectation de cadres spécialement formés et entièrement dédiés à cette activité de conseil. Ces conseillers aux collectivités seront situés au plus près des territoires. Le projet proposé à la concertation prévoit de les faire intervenir dans 17 communes de Haute-Loire.

Le projet d'évolution du réseau local des finances publiques fait l'objet d'une concertation avec les élus locaux, les personnels de la (DGFiP) et leurs représentants. Plusieurs rencontres se sont déjà déroulées et seront menées jusqu'à l'automne afin de permettre à chacun d'échanger sur le schéma proposé et de le faire évoluer s'il y a lieu.

Communiqué de presse

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisters le 25 juin 2019 - 06h58
bonjour, il faudra surtout plus d'agents aux centres des impots rue alphonse terrasson, j'y suis allé l'année passée j'ai attendu 1 h 30, deux dames pour mon problème (je ne me souviens plus pour quelle question, elles m 'ont envoyé à saint julien chapteuil, mal conseillé saint julien chapteuil m'a renvoyé au centre des impots, j'ai du attendre encore 1 h !!! je suis "tombée" sur les memes personnes elles se sont excusées oui mais bon ... frais d'essence attente !!

Signaler un abus