"Mon nouveau Dressing" va proposer des vêtements sur abonnement sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

"Mon nouveau Dressing" va proposer des vêtements sur abonnement

Date : 04/01/2019 | Mise à jour : 07/01/2019 15:41
Partager

Une nouvelle boutique va ouvrir ses portes jeudi 10 janvier, rue de la Résistance, à Saint-Etienne. Avec un concept innovant : la location de vêtements sur abonnement.

A 26 ans, Manon Richter, diplômée de l’Ecole de commerce de Saint-Etienne, pourrait révolutionner les habitudes d’achats vestimentaires des Stéphanois. La jeune femme ouvrira le 10 janvier prochain, au 40 rue de la Résistance, la boutique « Mon nouveau dressing ». Le concept est innovant : elle ne vend pas de vêtements mais les loue ! « J’ai toujours eu envie d’avoir mon propre commerce. Et comme je suis une grande adepte du shopping, le choix d’une boutique de vêtements s’est imposé… J’ai toujours été la copine qui aide les autres à dénicher la bonne tenue ! »

Des vêtements sur abonnement

La jeune femme démarre avec un stock de 300 vêtements et accessoires, destinés à des femmes taillant du 36 au 44. « Je vais m’adresser aux jeunes comme aux femmes actives avec des robes de soirée, des tenues adaptées à des galas, des conférences, des mariages, des soirées étudiantes… Les vêtements que je propose valent, neufs, entre 50 et 200 euros en moyenne». Pour des tarifs allant de 55 euros à 79 euros par mois, les clientes pourront louer au minimum 4 vêtements et accessoires par mois, et pourront même se régaler à volonté avec la formule la plus complète. « Cela permet d’avoir une garde-robe sans cesse renouvelée, sans se ruiner et sans faire exploser ses armoires », sourit Manon Richter. Après chaque location, les vêtements seront envoyés au pressing et proposés à la vente après trois rotations (-50% par rapport au prix d’achat). « J’estime que c’est le bon niveau pour garder une qualité excellente de vêtements ». Une option d’achat sera également proposée à chaque location (-20% si c’est le premier prêt, -30 si c’est le second).

Après un temps de rodage, la jeune commerçante projette également d’organiser des soirées à thèmes « girly » sur réservation : ongles, épilation etc.

S. G.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire