"L’engagement passé de la jeunesse se poursuit dans l’avenir" sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

"L’engagement passé de la jeunesse se poursuit dans l’avenir"

Date : 23/03/2015
Partager

La cinémathèque de St Etienne, le vendredi 20 mars a proposé la diffusion de plusieurs films réalisés par les élèves du collège Massenet Fourneyron du Chambon-Feugerolles. Ce projet durant depuis 3 ans a été encadré par une équipe pédagogique composé d’un professeur d’histoire Nicolas Ingrao, d’un professeur de lettres Brigitte Baladon et de Dahmane Bouaziz pour la réalisation.

Les spectateurs ont pu apprécier un petit film d’animation sur la première guerre mondiale, un film documentaire "Mémoires noires : Saint-Étienne sous l’Occupation" et un autre film documentaire "Mémoires ligériennes : de la libération au retour de la République".

Ce dernier film primé dans le cadre du concours national de la résistance et de la déportation permettra aux élèves de recevoir un prix par le Président de la République le 8 mai prochain lors du 70e anniversaire de la défaite du nazisme. Ces projets audiovisuels ont tenu en haleine nos jeunes collégiens, pour certains devenus lycéens. Au cours des interviews de témoins, de lectures d’archives, de rencontres avec des historiens comme Michel Depeyre, maître de conférence à l’université Jean Monnet, ou Sylvain Bissonnier directeur du mémorial de la résistance, les élèves ont très vite pris goût au projet. Tous ces jeunes étaient à l’unisson pour dire que l’interview de résistants, d’enfants juifs cachés pendant la guerre resteront des souvenirs et leur donneront sans aucun doute l’envie de construire le futur de leur prochains, comme ont pu le faire ces grands personnages ligériens. Lors de cette diffusion, les spectateurs ont eu la chance de rencontrer Rachel Dzviga, jeune enfant cachée pendant la période 39-45 à St Just en Doizieux dans un orphelinat. Charles Fiterman, ancien ministre d’Etat chargé des transports caché lui aussi dans la région de Marlhes à cette époque , a remercié les élèves et l’équipe encadrante pour ce projet motivant la jeunesse dans l’engagement. Il ajoute : "certains disent que les jeunes ne s’intéressent à rien , c’est faux , regardez ce que vous venez de voir, regardez le travail, l’investissement de notre nouvelle jeunesse". Cette projection a permis à chacun de se souvenir et de garder en mémoire les traces du passé pour construire un prochain avenir. Un jeune élève déclare "c’est plus vivant et marquant qu’un cours où l’on est évalué à la fin". Cet écho cinématographique rend hommage à des hommes et des femmes qui ont donné toute leur force dans un combat pour la liberté.

A la fin du dernier film Mélanie Berger Volle, militante autrichienne antinazie s’adresse aux jeunes élèves en leur disant "il est important de penser par soi-même. de garder un esprit libre". De belles paroles remplies d’émotion, des échanges sincères et à cœur ouvert ont conquit le public ravi de voir que l’éducation, la transmission se fait aussi par l’humain riche de ses valeurs et de son histoire.

J. V.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAnonyme le 28 mars 2015 - 09h52
super emotion garantie les jeunes ont montré leur engagement citoyen

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 27 mars 2015 - 09h35
Magnifique, émouvant bravo à tous

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 24 mars 2015 - 07h35
Bravo aux jeunes et à leurs encadrants.

Signaler un abus