-140°C pendant 3 min ? On a testé pour vous la Cryothérapie sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

-140°C pendant 3 min ? On a testé pour vous la Cryothérapie

Date : 22/10/2017
Partager

Je suis allé tester pour vous la cryothérapie à corps entier (C.C.E), ce traitement par le froid qui vous emmène à -140°C.

Lorsque mon rédacteur en chef m'a demandé de faire un article sur la cryothérapie, clairement, je ne savais pas à quoi m'attendre. Entrer dans un frigo pour expliquer ce que l'on ressent ? Pourquoi pas ! Je décide donc de prendre mon courage à deux mains (parce que oui, il fallait avoir du courage pour s'imaginer entrer en maillot de bain dans une cuve à -140°C) et pars à la rencontre de Marine, à l'origine du 1er institut unique dans le département de la Loire, à Saint-Priest-en-Jarez. La cryothérapie, et par élargissement les vertues du froid, sont connues depuis l'antiquité. C'est seulement depuis les années 70 que l'application de froid a commencé à se développer, notamment dans le milieu sportif. Mais ce n'est que depuis quelques années que le monde scientifique a réinventé et amélioré ce procédé afin de l'adapter à un public plus large pour pouvoir traiter différents maux : stress, insomnie, rhumatismes, douleurs musculaires et articulaires, démangeaisons, psoriasis.

3 min de sensations intenses


À mon arrivée, je découvre un lieu simple, sans fioriture et chaleureux. Marine m'attendait avec le sourire. Me voilà déjà rassuré. Elle me propose un café, afin de pouvoir discuter en amont de la procédure à suivre. Avant de débuter l'expérience, la gérante de Cryo Zen me fait remplir une fiche médicale afin de savoir si je ne souffre pas d'asthme, de problèmes cardiaques ou autres pathologies. Par chance, j'ai une santé de fer ! Aucun problème de mon côté, me voilà dirigé vers une cabine pour pouvoir me changer et me mettre en conditions. Une impression étrange m'envahit : j'ai le sentiment d'être un grand sportif après un match difficile. Vétu de mon maillot de bain, d'un peignoir douillet, de gants et de crocs, je me dirige de l'autre côté de la machine pour me préparer à entrer dans l'imposante cuve. Avant de pouvoir entrer à l'intérieur, Marine lance les hostilités et enclenche le process pour que le froid s'installe. C'est parti ! Me voilà dans la cabine. Seule ma tête n'est pas incubée (claustrophobes réjouissez-vous), je peux donc parler avec notre cryothérapeute et voir les températures descendre au fur et à mesure des secondes. La sensation est inhabituelle: je ne souffre pas mais l'azote liquide qui m'entoure me refroidit de plus en plus tout en étant sec. Marine, elle, continue de me donner la température et le temps restant, tout en s'assurant que je ne me transforme pas en Mr.Freeze. Je pensais très sincèrement que 3 minutes étaient une durée courte. Mais ce fut tout autre. Lors des 30 dernières secondes et ayant atteint les -140°C, je commençais réellement à avoir froid. Durant l'incubation, ce n'est pas une montée crescendo mais une oscillation de températures qui me fait atteindre les -140°C. Après cette expérience unique, ma cheville gauche révèle quelques douleurs : le froid a peut-être pointé du doigt une inflammation à ce niveau là.

Après l'effort, le réconfort

Suite à cette intense séance de froid, Marine m'invite à me détendre pendant plusieurs minutes en m'installant dans un fauteuil massant qui vous enlasse et détend votre coprs dans son entierté : poignets, pieds, mollets, dos, etc. Qu'en conclure ? J'étais au départ dubitatif, non sur les vertues du froid qui ne sont plus à démontrer, mais sur le procédé. Est-ce un effet de mode ? « Oui, il ne faut pas se le cacher » m'affirme Marine, mais un effet de mode positif à notre société. Il ne faut pas être dupe : ce n'est pas en une séance que mon corps aura été complètement soulagé, mais bien en plusieurs à intervalles réguliers. La cryothérapeute me rappelle que c'est avant tout « un complément à un traitement médical […] Nous avons des effets très positifs sur le soulagement du quotidien ». Je vous invite donc à découvrir la cryothérapie afin de vous soulager de courbatures, de pathologies lourdes, ou simplement de vous détendre le temps d'une demie-heure en compagnie de Marine qui vous fera garder votre sang froid !

Geoffrey Saint-Joanis

EN SAVOIR +

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...